Accueil » ACTUALITE » Tueries récurrentes à Beni : la lucha appelle à deux journées de deuil national le 16 et 17 janvier prochains

Tueries récurrentes à Beni : la lucha appelle à deux journées de deuil national le 16 et 17 janvier prochains

Le mouvement citoyen lutte pour le changement (lucha) en province du Nord-Kivu appelle toute la population congolaise à soutenir et observer deux journées de deuil national pour ce 16 et 17 janvier prochain.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 12 janvier et dont une copie est parvenue à notre Rédaction, ce mouvement citoyen non-partisan indique que cette action s’inscrit dans le cadre de nourrir le sentiment d’appartenance à une même nation, d’un destin commun afin de faire face aux groupes armés qui sèment terreur et désolation dans le chef des habitants de presque tous les territoires du Nord-Kivu à l’instar de la région de Beni où les rebelles ADF tuent nuit et jour depuis environs 7 ans avec un bilan très lourd.

Depuis le lancement des opérations militaires dites de grande envergure le 10 octobre 2019 et qui sont encore en cours, la lucha dit avoir documenté 1206 civils tués à Beni et note au même moment une expansion des tueries vers le secteur de Rwenzori et dans une partie de la province voisine de l’Ituri, des zones jadis calme.

“Plutôt que d’arrêter et de neutraliser les assaillants, les opérations militaires ont dispersé les assaillants sur des zones assez vastes, continuant à massacrer des civils à leur passage.” a-t-on lu dans ce communiqué.

Notons que la situation sécuritaire demeure encore volatile dans la région de Beni en dépit des efforts consentis par les FARDC sur terrain.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : ”le gouvernement a décidé de jeter les enfants dans la rue sous prétexte de Covid-scolaire” (FOSYNAT)

Pendant que la République démocratique du Congo fait face à la deuxième vague de Covid-19, ...