Accueil » ACTUALITE » Tueries à Beni : le CEPADHO dresse un bilan de 813 civils tués depuis la relance des opérations militaires en octobre 2019

Tueries à Beni : le CEPADHO dresse un bilan de 813 civils tués depuis la relance des opérations militaires en octobre 2019

Le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO) dresse un bilan de 813 civils sauvagement tués dans la région de Beni depuis le lancement des dernières opérations militaires dites de grande envergure contre les rebelles des forces démocratiques et allées(ADF). Elle fait savoir que la situation sécuritaire demeure toujours préoccupante dans cette partie de la province du Nord-Kivu en dépit des efforts consentis de part et d’autre.

Cette structure de défense de droits humains a dans son bulletin d’information dont une copie est parvenue à ACTU24.CD, indiqué qu’à la suite des récents massacres perpétrés par les ADF sur l’axe routier Mbau-Kamngo, il s’observe un déplacement massif de la population vers le centre de Mbau, chef-lieu du secteur de Beni-Mbau en territoire de Beni.

Avec ce massacre, le CEPADHO réalise qu’au moins 59 civils ont été tuées par les ADF à l’espace de deux semaines en territoire de Beni, ce qui porte à 813, le nombre des civils tués depuis le lancement des opérations militaires par les FARDC contre ces rebelles en date du 30 octobre 2019”, a-t-on lu dans ce bulletin.

Tout en réitérant son soutien aux forces armées congolaises, le CEPADHO invite toutes les institutions de la République démocratique du Congo à se mobiliser pour cette cause et plaider en faveur d’une solidarité internationale en appui aux efforts des FARDC.

Cette organisation appelle en outre, l’armée régulière à suspendre une fois de plus toute circulation des civils sur le tronçon Mbau-Kamango devenu le lieu du théâtre de l’ennemi malgré l’installation il y a peu, par le Général Peter Chirimwami de son Quartier Général au PK5 sur cet axe routier.

Elias Aungama, à Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Insécurité en Ituri : le député Iracan Gratien peint un tableau sombre de 83 civils tués en moins d’une semaine

La situation sécuritaire demeure encore volatile sur presque toute l’étendue de la province de l’Ituri, ...