Accueil » ACTUALITE » Suspension des cours en RDC : le comité interuniversitaire du Nord-Kivu appelle les étudiants au calme

Suspension des cours en RDC : le comité interuniversitaire du Nord-Kivu appelle les étudiants au calme

Après une mi-journée très agitée suite aux manifestations organisées par des élèves et étudiants aux côtés de quelques mouvements citoyens et des enseignants réunis au sein de la Fosynat exigeant la reprise des activités scolaires et académiques sur l’ensemble du territoire national, le comité interuniversitaire du Nord-Kivu invite les étudiants de la RDC en général, ceux de cette province en particulier, à la résistance face à ce qu’il qualifie des rumeurs et intimidation tendant à bafouer la décision prise par le chef de l’État afin de mettre fin à la propagation de la pandémie de Covid-19 qui est à sa deuxième vague en République démocratique du Congo

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi 20 janvier à Goma, le comité interuversitaire du Nord-Kivu condamne avec force, des organisations et des individus qui veulent à l’en croire, envenimer les étudiants et la jeunesse sur une question qu’ils ne maîtrisent pas bien.

Tout en soutenant la décision du président de la République, le comité interuniversitaire qui dit soutenir également les efforts des chercheurs congolais visant à stopper la propagation de Covid-19 sur l’ensemble du territoire national, lance un vibrant appel aux étudiants du Nord-Kivu à rester calme et attendre le mot d’ordre de la hiérarchie politico-administrative pour la reprise effective des activités scolaires et académiques

L’enseignement supérieur et universitaire ainsi que celui du maternel, primaire et secondaire étant l’affaire du gouvernement central, nous exhortons à tous les étudiants et élèves de rester calme, car cette année académique et scolaire ne sera pas une année blanche comme certains le croient.” a dit à ACTU24.CD, Baeni Bushoki Salomon président du comité interuversitaire du Nord-Kivu.

Ce mercredi 20 janvier, des étudiants et élèves aux côtés des quelques enseignants réunis au sein de la Fosynat sont descendus dans les rues de Goma pour exiger la reprise des cours. Situation qui était à la base d’une vive tension observée dans les heures matinales dans le chef-lieu du Nord-Kivu.

Rappelons que c’est depuis décembre dernier que le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a pris la décision de suspendre toutes les activités académiques et scolaires sur toute l’étendue du pays. Une mesure qui vise selon lui, à mettre fin à la deuxième vague de Covid-19 qui ne cesse de se propager en dépit des mesures édictées par les spécialistes en santé.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

IXes jeux de la Francophonie : Yvettes Tabu nommée commissaire adjointe en charge de la culture et arts

C’est Kasongo Mwema Yamba Yamba, porte-parole du Chef de l’État qui l’a annoncé sur la ...