Accueil » ACTUALITE » Sud-Kivu : plusieurs villages du groupement d’Irhambi/Katana sous le contrôle des groupes armés près du PNKB

Sud-Kivu : plusieurs villages du groupement d’Irhambi/Katana sous le contrôle des groupes armés près du PNKB

C’est une alerte de la société civile du territoire de Kabare qui fait état de la présence d’au moins Cinq (5) groupes armés dans trois villages du groupement d’Irhambi/Katana au nord de la province du Sud-Kivu. Le président de cette structure citoyenne joint au téléphone ce matin indique que parmi ces groupes armés, figure celui du chef rebelle « Chance », « Shukuru », « Shabani », « Douze » et les éléments de l’ancien chef rebelle « Cisayura », tué en début de l’année par son ami rebelle Chance.

Emmanuel Bengehya explique que les habitants des villages de Mabingu, Kabushwa et Kahungu vivent actuellement dans une psychose sans précédent suite à l’activisme de ces groupes armés, qui dictent leur loi dans ces entités.

Les populations civiles ne vaquent plus quotidiennement à leurs activités champêtres, craignant pour leur sécurité.

Le président de la société civile dans le territoire de Kabare dresse un bilan sombre des exactions commises par ces rebelles entre le mois de janvier et avril de l’année en cours; plus de cinq personnes ont été enlevées et amenées à une destination inconnue, soit dans le parc, six personnes ont été tuées et cinq corps ramassés dans le parc national de Kahuzi Bièga PNKB.

Pour ce faire, les acteurs de la société civile appelle le gouvernement congolais à spécifiquement à l’armée de multiplier ses stratégies pour éradiquer complètement ce phénomène des groupes armés.

Pako NGABOYEKA à Bukavu

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid 19/Sud-Kivu : la ville de Bukavu enregistre son 4ème décès (ministre de la Santé)

La province du Sud-kivu, précisément la ville de Bukavu, vient d’enregistrer son 4 ème cas ...