Accueil » ACTUALITE » Sommet du G20 : les États-Unis voient l’intérêt de protéger la forêt du bassin du Congo

Sommet du G20 : les États-Unis voient l’intérêt de protéger la forêt du bassin du Congo

À tête-à-tête, le Chef de l’État congolais s’est entretenu avec son homologue américain, Joe Biden. À en croire un communiqué de la Maison Blanche, les discussions entre les deux autorités ont concerné notamment la forêt du bassin du Congo.

C’était en marge de la réunion à Rome en Italie, des dirigeants des grandes économies du G20, réunion à laquelle a pris part Félix Tshisekedi, président congolais et président en exercice de l’Union Africaine.

Il est « impératif » de protéger la forêt du bassin du Congo, note-t-on, deuxième plus grande forêt tropicale au monde, pour la réalisation de l’objectif mondial de zéro émission nette de carbone d’ici 2050.

Ils ont également discuté de l’engagement commun des États-Unis et de l’UA à faire progresser la sécurité sanitaire mondiale et à mettre fin à la pandémie de covid-19.

À cet effet, ils ont évoqué le récent accord facilité par les États-Unis entre Moderna et l’UA pour mettre à disposition de celle-ci jusqu’à 110 millions de doses de vaccin sur une base accéléré. Cela s’ajoute aux 63 millions de doses de vaccin que les États-Unis ont déjà expédiées à l’UA, avec plus de doses données par les États-Unis livrées chaque semaine.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...