Accueil » ACTUALITE » Société : l’asbl Kimleg lance officiellement la formation des interprètes en langue des signes

Société : l’asbl Kimleg lance officiellement la formation des interprètes en langue des signes

Kimvuela Legacy Foundation (Kimleg) a lancé la formation des interprètes en langue des signes au bénéfice des sourds muets de Kinshasa et de Matadi, avec l’appui de l’Open Society Initiative For Southern Africa, OSISA en sigle. C’était le samedi dernier dans la salle des cérémonies du centre pour handicapés, symbole d’honneur rendu à cette catégorie de personnes.

Ce projet s’inscrit dans la stratégie du plan général de la phase trois (3) de la lutte contre la covid-19, à savoir : s’appuier sur les trois motifs en faveur d’une réponse et d’une prise en charge juste et équitable dans le cadre de la covid-19, en particulier dans son aspect 2,3 qui a pour rôle de renforcer les infrastructures et les conditions sociales des communautés à risque.

Ces candidats interprètes recrutés pour la plupart dans différentes universités et horizons, auront pour tâche de sensibiliser et d’accompagner les Sourds muets dans la stratégie de lutte contre la covid-19. Ils joueront aussi la médiation entre les Sourds muets et le corps médical en cas de nécessité.

Le président de Kimleg, Mr Gabin Manzonzika Nzalakimvuela a saisi cette opportunité pour présenter l’ASBL Kimvuela Legacy Foundation, notamment en ce qui concerne sa vision, sa mission, ses objectifs et autres.

La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur pays de OSISA/RDC Mr Nick Elebe qui a loué l’initiative de Kimleg, surtout l’impact de celle-ci sur la communauté des sourds muets, qui n’avaient presque pas bénéficié d’un accompagnement de ce genre.

Mr Nick Elebe a par la suite déclaré ouvert les travaux sur la formation des interprètes en langue des signes tout en souhaitant plein succès au projet.

Plusieurs autres partenaires de Kimleg ont participé à cette cérémonie dont les représentants des ministères tels que pêche et élevage, affaires sociales, humanitaire et environnement, aux côtés desquels s’ajoutent les hauts cadres de la caisse nationale de sécurité sociale CNSS, les notables du territoire de kimvula, le président de l’association des interprètes en langue des signes et tant d’autres personnalités.

Un groupe de sourds muets a galvanisé la salle par la danse traditionnelle le balais, et un sketch interprété qui a expliqué comment un sourd muet peut être secouru en cas de viol et vol et comment peut-il être sensibilisé contre la covid-19 et être pris en charge au cas où il serait tombé positif.

La formation des interprètes a donc inauguré le début de la mise en œuvre d’un gigantesque projet d’intérêt social, essentiellement sanitaire au bénéfice de sourds muets de Kinshasa et Matadi.

Actu24

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Goma : une délégation d’Alphamin Bisie Mining reçue par le Gouverneur militaire

Une délégation de la société Alphamin Bisie Mining a été reçue ce lundi 23 mai ...