Accueil » ACTUALITE » Sessanga accuse le FCC de « tuer l’État » en exigeant que les nouvelles nominations à la territoriale fassent l’objet des discussions au sein de la coalition

Sessanga accuse le FCC de « tuer l’État » en exigeant que les nouvelles nominations à la territoriale fassent l’objet des discussions au sein de la coalition

Le député national Delly Sessanga s’oppose au communiqué du Front Commun pour le Congo (FCC) en rapport avec les nouvelles mises en place en perceptive dans la territoriale. Dans sa communication la veille, la plateforme de Joseph Kabila a insisté sur le fait que les nominations au sein de la territoriale devraient bénéficier de larges consultations au sein de la coalition. Une initiative que l’élu de Luiza pense va « tuer l’État ».

Le FCC insiste : “La nomination des cadres territoriaux… devraient bénéficier de larges consultations au sein de la coalition”

Pour le président du parti Envol, « la territoriale doit servir à administrer le pays et non se partager les postes entre coalisés ». Ce proche de l’opposant Moise Katumbi pense que l’enjeu pour le FCC dans cette démarche est de « contrôler les élections ».

« Vision étriquée et gestion partisane de l’Etat du FCC pour qui l’enjeu de la territoriale est électoral. Pittoresque que de réduire les garanties aux parties prenantes aux élections à la coalition au détriment de l’administration », indique son compte twitter.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les détails du gouvernement sur l’opération policière “Road Bloc” à Kinshasa

Le gouvernement congolais s’était réuni ce vendredi en 49 ème conseil des ministres depuis l’entrée ...