Accueil » ACTUALITE » Rentrée parlementaire : les questions budgétaire et sécuritaire au centre de la réunion préparatoire

Rentrée parlementaire : les questions budgétaire et sécuritaire au centre de la réunion préparatoire

Lundi 14 septembre, le premier ministre sylvestre Ilunga Ilunkamba a échangé longuement avec la présidente de l’Assemblée nationale et le président du Sénat.

Il a été essentiellement question de préparer la rentrée parlementaire de septembre 2020. Les deux parties ont fait le tour d’horizon de la question sécuritaire sur l’étendue du territoire national avec une attention particulière à l’Est où chaque jour l’on déplore des cas de morts et tueries massives de la population.

La représentation nationale qui se préoccupe du bien-être de la population a également soulevé quelques préoccupations en rapport avec le bien-être de la population. Soulignons que le premier ministre prépare le collectif budgétaire qui sera déposé très prochainement à l’Assemblée nationale. Et ce, avant le projet du budget 2021, étant donné que l’actuelle session est budgétaire.

En ce qui concerne la sécurisation du siège du Parlement, le premier ministre Sylvestre Ilunga a signifié que toutes les dispositions étaient prises pour que les incidents déplorables de la fois passée ne reviennent plus.

Le chef du gouvernement congolais était accompagné du vice-premier ministre en charge du budget, le ministre des finances et celui des relations avec le parlement.

« Nous venons d’avoir une réunion très importante avec les deux présidents du Parlement qui étaient accompagnés par les membres de l’Ecofin de chacune de deux chambres. Moi même, je suis accompagné par le vice-premier ministre, ministre du budget, le ministre des finances, le ministre des relations avec le Parlement, du vice-ministre de l’Intérieur, parce que le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur n’est pas à Kinshasa pour le moment, il est en mission », dit le premier ministre.

Et de poursuivre, « nous avons eu une grande réunion sur les préparatifs de la rentrée parlementaire, dans ce cadre nous avons parlé de l’exécution du budget 2020, et la possibilité d’être du collectif du budget que j’avais promis au Parlement, et bien sûr nous avons parlé du budget 2021 aussi bien toutes les questions qui concernent la rentrée parlementaire, notamment la question de la sécurisation du Parlement. C’est pour cela que le vice-ministre est là, sans oublié bien sûr les questions liées aux sociales. »

Pour conclure, « au cours de la session parlementaire passée, vous savez puisque vous êtes de la presse, vous savez ce qui s’est passé ici puisque vous êtes affectés ici, il s’est passé de choses qui ont choqué toute l’opinion parce que nous avons pas pris les mesures qu’il fallait pour que les parlementaires soient en sécurité dans leur travail, pour que les parlementaires ne soient pas empêchés d’accéder au Parlement. Ce qui n’est pas normal dans une République. Nous venions d’examiner la question, et d’ailleurs après ici, nous aurons cet après-midi une réunion avec les services concernés par la sécurisation du Parlement pour que c’est qui s’est passé durant la session passée ne se répète plus, dans ce pays. »

Actu24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les détails du gouvernement sur l’opération policière “Road Bloc” à Kinshasa

Le gouvernement congolais s’était réuni ce vendredi en 49 ème conseil des ministres depuis l’entrée ...