Accueil » ACTUALITE » RDC : sur instruction du chef de l’État, une délégation sectorielle à Goma pour s’enquérir de l’activité actuelle du volcan Nyiragongo
Min Aimé BOJI, chef de la délégation devant la presse à Goma

RDC : sur instruction du chef de l’État, une délégation sectorielle à Goma pour s’enquérir de l’activité actuelle du volcan Nyiragongo

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a dépêché le matin de ce mardi 11 janvier 2022 une délégation sectorielle dans la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Cette délégation est composée du ministre de la recherche scientifique José Mpanda, celui de l’industrie Julien Paluku Kahongya, de la santé publique Jean-Jacques Mbungani, celui des actions humanitaires et solidarité nationale Modeste Mutinga et celui du budget Aimé BOJI qui conduit la délégation sur instruction du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Dans une interview accordée à la presse ce mardi 11 janvier 2022, au sortir d’une séance de travail avec le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Aimé BOJI a indiqué que cette mission fait suite aux récentes recherches menées par l’observatoire Volcanologique de Goma faisant état de la reprise des activités cismiques qui suscite certaines inquiètudes dans le chef de la population.

Quelques heures après son arrivé, ladite délégation a échangé avec les autorités provinciales, les représentants de l’OVG et ceux de la protection civile et les divisions de la santé et des affaires humanitaires.

C’est dans l’esprit de l’anticipation pour éviter que nous ne puissions pas nous retrouver à des douloureux événements, nous sommes venus ici pour échanger avec les experts du Nord-Kivu et les représentants de l’OVG. Ensemble nous avons évalué la situation qui se développe au niveau du volcan pour pouvoir rentrer à Kinshasa faire rapport au gouvernement et accélérer le processus du plan de contingence qui pourrait nous aider à cas de besoin” a-t-il dit.

Par ailleurs, il précise qu’il n’y a pas à s’inquiéter et appelle ainsi, la population de Goma et ses environs à vaquer librement à ses occupations.  

De son côté, le ministre de la Recherche scientifique a soutenu que le gouvernement congolais reste déterminé à améliorer non seulement les conditions de vie des agents de l’OVG, mais aussi leurs conditions de travail.

Arrivé à l’OVG, le patron de la recherche scientifique José Mpanda a appelé les agents de l’OVG à demeurer de professionnels et à ne pas avoir de messages de panique et faire confiance au gouvernement. Il a au même moment, annoncé l’arrivée des nouveaux équipements pour renforcer la surveillance.

Notons que la récente éruption du volcan Nyiragongo date du 22 mai 2021, laissant dernière elle de dégâts matériels énormes et quelques morts.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sénat : Matata sur le point de saisir la commission africaine des droits de l’homme pour recouvrir ses immunités

Les démarches sont déjà entamées par les avocats conseils de l’ancien premier ministre Matata Ponyo ...