Accueil » ACTUALITE » RDC-Santé : la Fondation Molua lance les 5èmes journées d’échographie de Kinshasa, JEK5

RDC-Santé : la Fondation Molua lance les 5èmes journées d’échographie de Kinshasa, JEK5

La Fondation Molua que dirige le professeur Antoine Molua Aundu, a procédé jeudi 20 septembre, au lancement de 5èmes journées d’échographie de Kinshasa, JEK 2018, à Selembao.

Placé sous le thème : « Échographie Fœtale : aide à la réduction de la mortalité périnatale », cet atelier qui ira jusqu’au 22 septembre, vise à renforcer les capacités des médecins spécialistes en la matière, en vue de les rendre compétitifs.

Selon l’organisateur, l’échographie fœtale réduit notamment la mortalité et la morbidité périnatales, les handicaps d’origine périnatale et la mortalité maternelle.

« Nous avons organisé ces journées pour initier les jeunes à bien faire l’échographie de l’enfant du fœtus. Ce n’est pas aisé de détecter une malformation cardiaque qu’on peut soigner tout juste après la grossesse, donc il faut de l’entraînement, et pour cela il faut une certaine organisation. Nous portons notre pierre à l’édifice qui est énorme : de créer, de former les dépisteurs, les gens qui peuvent voir les malformations lors d’une échographie de la grossesse… afin que nous ne soyons pas surpris après l’accouchement de trouver une malformation… », a déclaré le Professeur Molua.

A en croire le professeur Kayembe, doyen de la faculté de médecine à l’Université de Kinshasa, l’échographie fœtale permet de poser en ante-natal le diagnostic de certaines pathologies de l’enfant, du fœtus qui peuvent conduire soit à des malformations ou induire par effet collatéral la mort de la mère.
« organiser les journées d’échographie fœtale c’est permettre aux radiologues…d’améliorer leur compétence dans le domaine du diagnostic ante-natal », a-t-il indiqué.

Selon lui, la particularité cette année ce que le panel a été élargi.
« Pas seulement les médecins de la ville de Kinshasa, mais également les médecins qui viennent de provinces. Nous avons notamment la province du Haut-Katanga et de la Tshopo, mais aussi les sages femmes qui sont les premières à prendre en charge quand-même les femmes qui vont accoucher », a-t-il renchéri.

La fondation Molua située dans la commune de Selembao, dispose d’une imagerie médicale pour tous (IMT) où est érigé également l’Institut facultaire médico-légal en Afrique-Subsaharien.

L’IMT prône la collaboration de tous pour voir comment apporter des solutions aux problèmes sanitaires de la communauté, de l’environnement, notamment de Selembao, de Cité verte, de l’UPN, et des autres communes, ainsi que de la République Démocratique du Congo dans son ensemble.

L’imagerie médicale pour tous, IMT, organise différents services de l’imagerie, notamment l’échographie générale, fœtale et doppler, la radiologie, le scanner, l’ECG, le laboratoire médical et le service médico-chirurgical.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...