Accueil » ACTUALITE » RDC : les médecins cités dans l’homicide d’un agent de la riposte d’Ebola, mis aux arrêts

RDC : les médecins cités dans l’homicide d’un agent de la riposte d’Ebola, mis aux arrêts

Gilbert Kasereka, Hippolyte Sangala Kisako et Aurélien Luendo Paluku, sont les trois médecins congolais en détention. Ils sont accusés de terrorisme et association de malfaiteurs, accusations liées à l’assassinat de l’épidémiologiste camerounais Richard Valéry Mouzoko, membre de l’organisation mondiale de la santé qui était tué en avril dernier à Butembo. Le procureur militaire l’a affirmé mercredi dans les médias.

Ces médecins, quatre en tout, un se trouvant actuellement à l’étranger et se nommant Mundama Witende, sont poursuivis pour avoir organisé « des réunions en date du 14 avril 2019 pour projeter l’assassinat du docteur Richard Mouzoko », selon le lieutenant colonel Jean-Baptiste Kumbu Ngoma, le procureur militaire.

La victime, alors qu’il était en réunion avec les membres de la riposte d’Ebola à l’hôpital universitaire de Butembo, cette ville de la province du Nord-Kivu à l’est de la RDC, très touchée par cette épidémie qui a fait plus de 1800 morts a ce jour dans le pays, a vu l’enceinte où se tenait leur rencontre attaquée par des hommes en armes.

Ces quatre médecins dont un n’est pas sur place, sont considérés comme des « auteurs moraux » du meurtre. Quoi qu’ils nient pour l’instant les faits.

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...