Accueil » ACTUALITE » RDC : Le premier ministre dit ne pas reconnaitre les dernières nominations du président Tshisekedi

RDC : Le premier ministre dit ne pas reconnaitre les dernières nominations du président Tshisekedi

Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dans sa communication de ce mardi signée par son porte -parole, dit ne pas endosser les récentes nominations dans l’appareil judiciaire et l’armée par le président Tshisekedi.

En mission, le premier ministre dit qu’il n’a pas délégué ses pouvoirs de contreseing au vice-premier ministre en charge de la justice, « acte de haute portée politique et juridique », indique une déclaration de la primature lue par son porte-parole Albert Lieke.

L’intérim du premier ministre ne prévoit d’ailleurs pas le transfert du contreseing indispensable à toutes nominations précise ce communiqué, particulièrement dans le cadre d’une coalition, car il « constitue le gage des équilibres des pouvoirs entre le président de la République et le premier ministre qui est l’émanation de l’Assemblée nationale. »

Le premier ministre a proposé de rencontrer le président Félix Tshisekedi « pour tirer au clair cette situation préoccupante. »

Pour une source approchée par les confrères de Top Congo FM, « aucune disposition légale n’a été violée, il ne s’agit que de pratiques et d’ailleurs même la déclaration de la Primature n’indique pas qu’elle loi a été violée. »

Qui a poursuivi, « le contreseing est du gouvernement et pas forcément du premier ministre. Lors de la nomination de la Cour constitutionnelle en 2018, le contreseing était de She Okitundu. »

A l’époque, l’ordonnance signée par le président Kabila indiquait, « pour le premier ministre, le ministre des affaires étrangères, She Okitundu », assure la source.

Actu24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Insécurité en Ituri : le député Iracan Gratien peint un tableau sombre de 83 civils tués en moins d’une semaine

La situation sécuritaire demeure encore volatile sur presque toute l’étendue de la province de l’Ituri, ...