Accueil » ACTUALITE » RDC : le ministre Daniel Aselo présente ses excuses aux députés nationaux et sénateurs suite à ses propos leur adressés

RDC : le ministre Daniel Aselo présente ses excuses aux députés nationaux et sénateurs suite à ses propos leur adressés

Le vice-premier, ministre de l’Intérieur Daniel Aselo a présenté ses excuses aux députés nationaux, sénateurs et députés provinciaux pour ses propos jugés de “graves” et “outrageants” tenus à leur encontre en marge du séminaire à l’attention des députés provinciaux sur le programme de développement des 145 territoires.

« Je commence ma prestation de ce jour devant l’Assemblée nationale, par l’expression d’un regret. Le regret par rapport à ma dernière sortie médiatique lorsque dans cette salle, j’ai été fortement huilé par les députés provinciaux et que ce sentiment de déception m’a amené à pouvoir m’adresser à eux. Et en parlant, j’ai effectivement fait allusion à nos députés nationaux et sénateurs par quelques phrases qui ont choqué la plupart des députés et sénateurs. Voilà pourquoi, je me sens dans l’obligation de vous présenter toutes mes excuses et de retirer les quelques mots qui ont choqué les députés nationaux » a dit le ministre de l’Intérieur devant les députés nationaux.

Notons qu’en marge du séminaire à l’attention des députés provinciaux au sujet du programme de développement des 145 territoires, le VPM de l’intérieur a, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, déclaré ce qui suit :

« Les députés provinciaux de la République démocratique du Congo n’arrivent pas à comprendre la chose politique qui est en train de se passer dans ce pays. Je vais vous donner une illustration, je sais qu’il y en a ceux qui sont instrumentalisés par leurs collègues, je ne peux pas m’empêcher de parler de moi-même, ma province du Sankuru, ça fait 3 ans que Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est président de la République, cette province n’a jamais eu un gouvernement provincial. C’est à cause de qui ? C’est à cause de ces députés provinciaux qui ne cherchent que l’argent suite aux instructions leurs données par leurs députés nationaux et sénateurs qui ont mis cette province du Sankuru dans la situation où elle est aujourd’hui et au lieu que les députés provinciaux des autres provinces soient solidaires à cette population du Sankuru, ils viennent crier sur le ministre de l’Intérieur que je suis parce qu’ils sont instrumentalisés, ce n’est pas normal. Le président de la République a envoyé de l’argent, 500 000 USD à chaque province, nous sommes informés qu’il y a des gouverneurs des provinces qui ont pris cet argent et qui se sont distribués avec certains députés provinciaux pour qu’ils ne soient pas évincés de leurs postes, la stabilité de leurs assemblées passe par l’instabilisation, la déstabilisation des gouvernements provinciaux, c’est ce qu’ils viennent de dire et c’est ce qu’ils viennent de faire voir au président de la République. Lorsqu’ils sont en train de dire au ministre de l’Intérieur que je suis de ne pas m’immiscer dans leur fonctionnement ils veulent tout simplement dire Monsieur le ministre donnez nous l’occasion de déstabiliser tous les gouvernements provinciaux« .

Navré par les propos tenus par le ministre de l’Intérieur, le député national Jackson Ausse avait déposé mardi 22 mars dernier, au bureau de l’Assemblée nationale une interpellation de ce membre du gouvernement Sama qui vient ce jour, de présenter ses excuses aux députés nationaux et sénateurs.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...