Accueil » ACTUALITE » RDC : Jean-Marc Kabund informé de la procédure de déchéance lancée contre sa personne

RDC : Jean-Marc Kabund informé de la procédure de déchéance lancée contre sa personne

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund est dans les viseurs d’une procedure de destitution lancée contre lui. Le député membre du Mouvement pour la libération du Congo Jean-Jacques Mamba a pu réunir 62 signatures, en vue de lancer le processus contre ce cadre de l’UDPS, parti au pouvoir. Il l’accuse de militantisme, à la suite de ses affirmations qui ont spéculé sur le coût de l’organisation d’un congrès, qu’il a évalué à 7 millions de dollars américains. Ce lundi, il est signalé une disposition policière importante au Palais du peuple pour dissuader les tentatives de perturbation de la séance plénière.

Vendredi dernier, la présidente de la chambre basse a informé son adjoint de la procédure.

« Honorable premier vice-président, je vous transmets, en annexe de la présente, une pétition signée par 62 députés nationaux et déposée au bureau de l’Assemblée nationale aux fins d’obtenir la déchéance de l’honorable premier vice-président de notre chambre législative. En attendant son examen conformément au règlement intérieur de l’Assemblée nationale, spécialement son article 31, cette pétition a été annoncée au cours de la séance plénière du vendredi 15 mai 2020 dans le respect de l’article 34, point 27, de notre règlement intérieur », dit la correspondance de la présidente.

Aux abords du Palais du peuple ce lundi, en prévision d’une éventuelle manifestation de certains partisans de l’UDPS qui exigent la cessation de la procédure de destitution du député national Jean-Marc Kabund, la police a renforcé son dispositif.

Jean-Jacques Mamba, député initiateur de la pétition, avait adressé une correspondance à Kabund pour lui demander de fournir des éléments portant sur le budget d’un congrès. Après trois lettres sans réponse, il avait alors amorcé la procédure de destitution du premier vice-président de l’Assemblée nationale en déposant une pétition de 62 signatures au bureau de la chambre.  

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid 19/Sud-Kivu : la ville de Bukavu enregistre son 4ème décès (ministre de la Santé)

La province du Sud-kivu, précisément la ville de Bukavu, vient d’enregistrer son 4 ème cas ...