Accueil » ACTUALITE » RDC- insécurité : le sénateur J.Mabaya demande aux dirigeants et à la Monusco de prendre des mesures nécessaires

RDC- insécurité : le sénateur J.Mabaya demande aux dirigeants et à la Monusco de prendre des mesures nécessaires

Le sénateur Jean Mabaya, un des 21 candidats à la présidentielle de décembre prochain, a condamné lundi 24 septembre les tueries qui ont endeuillé la ville de Beni au Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Il a demandé aux dirigeants et à la Monusco (Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo) de prendre des dispositions qui s’imposent pour sécuriser les personnes et leurs biens.

C’est à travers un communiqué de presse, que celui qui est aussi le président du regroupement politique Arc-en-ciel du Congo (ACC) s’est exprimé sur ce drame.

»…condamne avec la dernière énergie, les attaques rebelles ayant fauché de nombreuses vies innocentes », lit-on dans le communiqué.

Au-delà de la condamnation des tueries, il exige l’action du gouvernement et de la Monusco.

« L’ACC demande au gouvernement, aux FARDC et à la Monusco de prendre des dispositions qui s’imposent pour sécuriser les populations et leurs biens. », souligne le document.

L’ACC a aussi présenté ses condoléances aux familles éplorées.

Pour rappel, le week-end dernier, une attaque rebelle attribuée aux ADF, a occasionné 19 morts dont 4 militaires et 15 civils ainsi que plusieurs blessés dans la ville de Beni.

A en croire l’armée qui a confirmé ce bilan, il s’agit d’un terrorisme auquel font face les FARDC.

Ce lundi, plusieurs activités ont été paralysées à Beni où la société civile avait appelé à une journée ville morte qui ira jusqu’à vendredi prochain afin de compatir avec les familles éprouvées.

Une marche des étudiants qui voulait protester contre ces tueries a été dispersée à coup de gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De passage à Goma, Uhuru Kinyatta appelle à la cessation des hostilités et demeure favorable au dialogue

Après un séjour dans la capitale de la République démocratique du Congo, l’ancien président Kényan, ...