Accueil » ACTUALITE » RDC-Gouvernement : des félicitations aux mises en garde, les réactions se multiplient

RDC-Gouvernement : des félicitations aux mises en garde, les réactions se multiplient

La publication du Gouvernement congolais tôt dans la matinée de lundi 26 août reste au centre de l’actualité politique en RDC. Si plusieurs caciques et fidèles de l’ancien Président Joseph Kabila ou encore les principaux hauts cadres de l’Union pour la démocratie et le progrès social(UDPS), parti du Président congolais Félix Tshisekedi, n’y figurent, les nouvelles figurent sont tout de même mises en garde. Les félicitations ne manquent pas non plus.

« Sincères et chaleureuses félicitations aux membres du gouvernement du premier mandat de Felix Tshisekedi.
Que Dieu les accompagne et les guide pour un rendement efficient afin d’améliorer le vécu quotidien de tous les congolais. Privilégions la RDC, notre patrimoine commun », s’exalte l’ancien candidat président de la République et homme d’affaires Adam Bombole, sur son compte twitter.

Le réseau social à l’oiseau bleu, le plus prisé par les politiques congolais, a servi de principal canal de réactions.

« ACAJ(Association congolaise pour l’accès à la justice, ndlr) félicite les hommes et femmes nommés membres du Gouvernement Ilunga Ilunkamba. Elle les exhorte à travailler exclusivement pour le bien commun en combattant la corruption, le détournement des fonds publics et l’enrichissement illicite. Nous allons vous surveiller », promet Georges Kapiamba, défenseur de droits humains et responsable de cette structure.

Quand Jean-Claude Katende, défenseur de droits de l’homme également, regrette : « vu l’immensité des défis qui attendent les nouveaux membres du gouvernement, personne ne pouvait fêter ni se jeter par terre comme on a vu ».

« Excellences Messieurs les Ministres nouvellement et lourdement responsabilisés par le Pays et le Président, la RDC a les yeux braqués sur vous ! Travaillez plus, sablez moins le champagne, labourez davantage ce champ qu’est notre pays et soyez plus patriotiques que partisans », a conclu Michel Mwika, président du Parti national pour la nouvelle énergie du Congo(PNEC).

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...