Accueil » ACTUALITE » RDC-Élections, des parlementaires allemands chez Pierre Lumbi : « Nous voulons en savoir un peu plus sur la situation actuelle au Congo », (Uwe Kekeritz, chef de délégation)

RDC-Élections, des parlementaires allemands chez Pierre Lumbi : « Nous voulons en savoir un peu plus sur la situation actuelle au Congo », (Uwe Kekeritz, chef de délégation)

Le président du Mouvement Congolais pour la Renaissance « MCR » Pierre Lumbi, a reçu ce mercredi 29 août 2018 au siège de son parti, une délégation composée majoritairement des parlementaires allemands en séjour en RDC, conduite par Uwe Kekeritz, vice-président de la commission de la coopération économique et du développement.

Au cours de cet entretien, il était question pour les visiteurs, d’en savoir un peu plus sur l’évolution du processus électoral, auprès du vice-président de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement, chère à Moïse Katumbi.

« Nous voulons en savoir un peu plus sur la situation actuelle au Congo, vu les élections et le processus électoral. Nous verrons le gouvernement, la CENI, la Majorité, l’opposition et d’autres organismes », a fait savoir Uwe Kekeritz.

Dans la foulée, le président du groupe d’amitié interparlementaire pour l’Afrique de l’Ouest a signifié que cette visite, avait aussi un volet économique.

« Nous voulons savoir ce qui se passe exactement en RDC, car nous avons des investissements au Congo, des investissements dans le domaine des palmeraies. Nous allons faire un tour à Kisangani, à Goma et Bukavu pour savoir comment évoluent les projets financés par l’Allemagne. », a renchéri Kekeritz.

Présent à cette rencontre, le député national et membre du MCR Jean-Claude Kibala a précisé qu’ils ont évoqué la crédibilité, la transparence et l’inclusivité des élections, mais aussi les chances de voir la RDC revenir sur une situation de gestion normale de l’État après les élections prévues le 23 décembre 2018.

« Nous lui avons souligné nos inquiétudes par rapport au processus électoral qui a connu sur le plan technique certaines avancées mais sur le plan politique il y’a encore beaucoup de choses à faire… Il y a aussi des questions qui nous inquiètent entre autres la machine à voter qui n’a jamais été auditée par une seule personne, le fichier électoral dans lequel on retrouve des électeurs qui n’ont pas d’empreintes digitales », a-t-il déclaré.

Selon JC Kibala, « s’il n’y a pas de bonne volonté de la part du pouvoir, on aura pas des élections crédibles en décembre prochain ». Il recommande par ailleurs à la population de mettre la pression pour mériter un gouvernement à la hauteur des richesses du pays.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...