Accueil » ACTUALITE » RDC: « Déboulonner le système dictatorial en RDC », le FCC regrette ces propos de Tshisekedi

RDC: « Déboulonner le système dictatorial en RDC », le FCC regrette ces propos de Tshisekedi

Le Front Commun pour le Congo (FCC), a dans un communiqué daté de ce dimanche 7 avril et cosigné par plus de 18 de ses membres, « regretté la teneur de certains propos militants tenus par le Chef de l’État à l’occasion de sa visite aux États-Unis, sollicitant l’appui d’une puissance étrangère pour, selon lui, déboulonner le système dictatorial en RDC ». Tel est l’expression de l’indignation du FCC.

Le FCC rappelle au président de la République Félix Tshisekedi que c’est grâce aux réserves de change laissées par ce « pouvoir dictatorial » que son programme d’urgence de 100 jours s’exécute.
« De tels résultats contrastent sans aucun doute avec la gabegie financière stigmatisée par le Président de la République, sans aucun soubassement probant, au cours de ses diverses communications à l’étranger, notamment celle du 4 avril 2019 devant le « Council on Foreign Relations », oubliant apparemment que c’est grâce essentiellement aux réserves de change qu’il a trouvées lors de la remise et reprise, que son programme d’urgence de 100 jours est en train d’être mise en œuvre », a ajouté ce communiqué de la famille politique de Joseph Kabila.

Selon le FCC, ces accusations surprenantes remettent gravement en cause l’héritage démocratique ancré le pays depuis 2006.

Par ailleurs, le FCC pointe du doigt la gestion économico-financière de l’actuel pouvoir qui, pendant deux mois, se fait en violation de la constitution et des textes légaux. « La gestion économico-financière de notre pays depuis deux mois, non seulement s’est faite en violation de la constitution et au mépris des textes légaux, mais laisse aussi apparaître des tendances réellement préoccupantes qui devraient faire l’objet de corrections idoines et urgentes par le gouvernement de coalition dont la nomination du Premier ministre se fait toujours attendre », renchérit le communiqué.

À noter que le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi était en visite officielle aux États-Unis du 3 au 5 avril, laquelle s’est rallongée jusqu’au 7. Ce n’est que hier dans la matinée que Félix Tshisekedi a regagné la capitale congolaise.

Louange Vangu-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...