Accueil » ACTUALITE » RDC : après la condamnation de Jacky Ndala, HWR appelle le parlement à rejeter la proposition de loi sur la “congolité”

RDC : après la condamnation de Jacky Ndala, HWR appelle le parlement à rejeter la proposition de loi sur la “congolité”

“Human Rights Watch”
sort de son silence pour dénoncer la condamnation à 2 ans de prison de Jacky Ndala, coordinateur de la jeunesse du parti Ensemble pour la République. Eu égard, dans son article paru ce jeudi 22 juillet, cette organisation internationale de défense des droits de l’homme appelle le parlement à rejeter la proposition de loi Tshiani communément appelée loi sur la congolité.

Le parlement devrait rejeter cette proposition de loi sur la nationalité qui entraînerait une discrimination entre les citoyens congolais et alimenterait les troubles politiques“, note Human Rights Watch.

Cette structure de défense des droits de l’homme parle ainsi d’un procès hâtif dont la condamnation relevait d’une répression croissante contre les voix dissidentes.

Les autorités peuvent poursuivre les auteurs d’incitations à la violence. Mais un procès hâtif et une si lourde condamnation suggèrent que l’affaire Ndala relevait davantage de la répression croissante contre les voix dissidentes que d’une véritable question d’ordre public“, renchérit-il.

Jacky Ndala avait été appréhendé dans sa domicile par les agents de l’agence nationale de renseignements, après qu’il ait demandé aux jeunes membres de son parti, dans un message à Lingala, de se tenir prêts pour aller protester au palais du peuple si une proposition de loi controversée était débattue.

Présenté devant le procureur le 20 juillet dernier, il sera condamné à 2 ans de prison pour “incitation à la désobéissance civile” et transféré à la prison centrale de Makala.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

État de siège à Butembo : tentative de spoliation d’une partie de l’avenue de l’église par le maire policier, manœuvre dénoncée par un parlementaire

Le député provincial Mbenze Yotama dénonce ce qu’il qualifie de spoliation d’une partie de l’avenue ...