Accueil » ACTUALITE » RDC-AN : le bureau Mboso a 72 heures pour convoquer la plénière qui va entériner les 15 membres de la CENI (forces sociales de la RDC)

RDC-AN : le bureau Mboso a 72 heures pour convoquer la plénière qui va entériner les 15 membres de la CENI (forces sociales de la RDC)

Réunies ce vendredi 27 août au centre Theresianum à Kintambo, les forces sociales de la République démocratique du Congo appellent le bureau de l’Assemblée nationale à convoquer, endéans 72 heures, la plénière qui va entériner les 15 membres de la CENI proposés par les 6 confessions religieuses.

Ainsi, les forces sociales prennent l’opinion publique à témoin et recommandent à l’Assemblée nationale de convoquer, dans les 72 heures, la plénière pour examen et adoption des conclusions de la commission paritaire, aussi adopter la résolution d’entérinnement de 15 membres de la CENI“, a déclaré Jonas Tshiombela, le président de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC).

Par ailleurs, les forces sociales se disent extrêmement préoccupées par, d’une par, le retard que prend le processus électoral et d’autre part, par le silence de l’Assemblée nationale en ce qui est de l’aboutissement du processus de désignation entamé deyis le 14 juillet dernier.

Les forces sociales de la RDC annoncent dès la semaine prochaine, des actions de mobilisation générale et revendications sur l’ensemble du pays, en vue de barrer la route au complot de dialogue et glissement dont certaines structures semblent se faire instrumentaliser par les forces du mal“, poursuit-il.

Composée de 30 membres venant de la majorité, de l’opposition et des experts de la chambre basse du parlement, la commission paritaire est chargée de l’examen des dossiers des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), proposés par les 6 confessions religieuses.

Pour rappel, le duo ECC-CENCO n’est pas concerné par les PV déposés par les six autres membres de la plateforme des confessions religieuses (les Églises de Réveil du Congo (ERC), Kimbanguistes, Musulmans, Orthodoxes, Salutistes, Indépendantes et Évangéliques, ndlr). Catholiques et Protestants espèrent que le bureau de l’Assemblée nationale ne va pas considérer les dossiers déposés par les six.

Exigeant un large consensus, certains regroupements politiques dont Ensemble pour la République de Katumbi, Union pour la nation congolaise de Kamerhe, deux partis membres de l’Union sacrée, n’ont pas envoyé leurs dossiers.

Louange Vangu

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

État de siège à Butembo : tentative de spoliation d’une partie de l’avenue de l’église par le maire policier, manœuvre dénoncée par un parlementaire

Le député provincial Mbenze Yotama dénonce ce qu’il qualifie de spoliation d’une partie de l’avenue ...