Accueil » ACTUALITE » RDC/Accueil du chef de l’État : le député Josué Mufula regrette que des travaux parlementaires soient pénalisés

RDC/Accueil du chef de l’État : le député Josué Mufula regrette que des travaux parlementaires soient pénalisés

Le député national Josué Mufula s’indigne face à la mobilisation forcée et/ou achetée pour l’accueil du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi à Kinshasa jeudi 4 novembre 2021 après une série des tournées à l’extérieur de la République démocratique du Congo.

L’élu de Goma qui se dit très déçu par ce comportement, estime que cette mobilisation est intervenue en violation du principe de séparation du pouvoir. Il regrette le fait que les députés nationaux membres de l’Union Sacrée ont été contraints de se rendre à l’aéroport pour réserver un accueil chaleureux au président de la République en lieu et place, de statuer sur la situation sécuritaire qui prévaut non seulement dans les provinces sous l’état de siège, mais aussi sur la situation sécuritaire dans la province du Sud-Kivu après une attaque rebelle mercredi dernier.

Personnellement, je suis très déçu que les travaux de la chambre basse soient pénalisés parce qu’on a exigé aux députés surtout ceux de l’Union Sacrée de se rendre à l’aéroport pour accueillir le chef de l’État qui revient de ses multiples voyages à l’étranger en violation même du principe de séparation du pouvoir. À ce moment où il y a eu, incursion rebelle à Bukavu, il n’y a pas de deuil national, mais les gens sont en train de festoyer”, a dit Josué Mufula, élu de Goma.

À lui d’ajouter : “Je suis membre de la commission Défense et Sécurité, il y a des recommandations que nous avons faites qui jusque-là ne pas encore appliquées. Tous les travaux dans différentes commissions parce que on doit aller faire le djalelo. On se croirait à l’époque de MPR, où même les écoles doivent cesser de fonctionner et aller accueillir le chef de l’État. On continue à rétrograder même sur le plan démocratique, où allons-nous?

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a regagné Kinshasa jeudi 4 novembre après près de deux semaines à l’étranger où il a notamment participé au sommet des 20 pays les plus industrialisés au monde (G20)  à Rome et à la 26e Conférence des Nations unies sur le climat (COP 26).

Il a été accueilli au pied d’avion par le Premier ministre Sama Lukonde, le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso, le président du Sénat Bahati Lukwebo ainsi que les membres du gouvernement, les députés nationaux et les sénateurs ainsi que les responsables de sécurité, mobilisés dès la matinée aux côtés d’une foule composée en majorité des partisans des partis et regroupements membres de l’Union Sacrée.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trophées en main, Hondi Rugenge champion du Monde de Bodybuilding s’imprègne de dégâts de l’éruption du volcan Nyiragongo

Le champion du Monde 2019 de Bodybuilding est arrivé samedi 20 novembre 2021 dans la ...