Accueil » ACTUALITE » RDC : Acaj encourage Félix Tshisekedi à «déboulonner» le système dictatorial de Kabila

RDC : Acaj encourage Félix Tshisekedi à «déboulonner» le système dictatorial de Kabila

L’Association congolaise pour l’accès à la justice « Acaj », salut la décision du président de la République, Félix Tshisekedi de « déboulonner » le système dictatorial de son prédécesseur.

« ACAJ encourage vivement le président de la République à poursuivre le déboulonnage des vestiges de la dictature en RDC dont la corruption endémique, les détournements des biens de l’Etat, l’enrichissement illicite, le blanchiment des capitaux, le pillage des ressources naturelles et l’incurie », indique le compte twitter de son coordonnateur Georges Kapiamba, ce mardi 9 avril.

Le Front commun pour le Congo (FCC) a, pour sa part dit « regretter », la teneur de certains propos « militants » tenus par le Chef de l’Etat à l’occasion de sa visite aux Etats-Unis, sollicitant l’appui d’une puissance étrangère pour, selon lui, « déboulonner le système dictatorial » en RDC.

Pour les responsables des regroupements de cette plateforme, ces affirmations « surprenantes » remettent « gravement en cause l’héritage démocratique ancré dans notre pays depuis 2006 et qui s’est traduit par la toute première passation pacifique et civilisée du pouvoir à la magistrature suprême jamais intervenue en RDC, passation dont le président de la République est pourtant le bénéficiaire au terme des troisièmes élections libres, démocratiques, pluralistes et apaisées du 30 décembre 2018 ».

Ce communiqué du FCC n’a pas laissé indifférent le Chef de l’Etat qui a réagi à la Voix de l’Amérique en expliquant le sens de sa déclaration «déboulonner le système dictatorial ». Selon lui, se sont les gens mal intentionnés qui sont « gêner » par sa déclaration.

«Ce n’est pas des problèmes individuels avec qui que ce soit. J’ai proposé qu’on tire un trait sur le passé, notre passé qui est fait de beaucoup de mauvaises choses en disant que dès maintenant on commence une nouvelle ère et nous espérons il n’y aura plus ces pratiques du passé. Si maintenant ce que j’ai dit à gêner des gens, c’est-à-dire que ces gens sont mal intentionnés. Ce qu’ils ne voulaient pas m’entendre dire des choses comme ça parce qu’ils pensaient que j’allais être un président complaisant qui allait continuer les méthodes du passé. Je dis non, je n’accepterai pas ça. Je ne vais plus retomber dans ces travers-là. C’est ce que j’attendais par déboulonner le système », a précisé le chef de l’Etat.

DVT-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...