Accueil » ACTUALITE » R. Malonda à la tête de la CENI : en sa qualité du Secrétaire national adjoint chargé de la mobilisation de l’UDPS, Gecoco Mulumba appelle à une marche pacifique ce 9 juillet

R. Malonda à la tête de la CENI : en sa qualité du Secrétaire national adjoint chargé de la mobilisation de l’UDPS, Gecoco Mulumba appelle à une marche pacifique ce 9 juillet

Après les désaveux de différentes couches politiques notamment de l’opposition au sein du parlement suite à l’entérinement par l’Assemblée nationale de la désignation de Ronsard Malonda comme président de la CENI, place à la démonstration de la rue.

Dans un message ce samedi 04 juillet, le secrétaire national adjoint chargé de la mobilisation de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), l’honorable Gerard Mulumba qui s’insurge également contre cette manœuvre de la chambre basse du parlement, lance un appel à la population kinoise dans son ensemble, à descendre dans la rue le 9 juillet prochain, pour dénoncer le choix de Ronsard Malonda à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Le 9 juillet prochain, nous tous dans la rue pour une marche pacifique. Je demande à la population de ne toucher aucun bien d’autrui : véhicule, domicile, station essence magasin et autres, car notre cause n’appelle pas le pillage. Nous serons dans la rue pour revendiquer nos droits. Ce fantôme que l’on veut placer à la tête de la CENI et dont nous ignorons les origines, nous ne voulons pas de lui ! Même à prix de nos vies, s’ils vont nous tuer, nous serons dans la rue“, a appelé l’élu de la commune de Limete, Gérard Mulumba.

Et d’ajouter : “Je rappelle que le Congo n’appartient ni à un individu, ni à un groupe d’individus pour nous prendre comme des esclaves. Nous accompagnerons le Chef de l’État dans sa lutte pour un État de droit”, martèle-t-il.

Il sied de rappeler qu’il y a une controverse autour de la désignation de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Nangaa. Ce choix est contesté notamment par l’église Catholique et l’église du Christ au Congo (ECC).

Ce qui est vrai, lors de leur rassemblement le 15 juin dernier, les confessions religieuses, notamment islamique, l’église de réveil, ECC, l’église orthodoxe, l’armée du salut, l’église Kimbanguiste, l’Union des églises indépendantes, l’Église catholique avaient désigné Ronsard Malonda avec 6 voix sur 8.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

EPST : Tshisekedi favorable à l’audit des effectifs des enseignants

Le président de la République Félix Tshisekedi a échangé ce mardi 11 août avec le ...