Accueil » ACTUALITE » Probable 8e prorogation de l’état de siège : le député Mathe Mathieu plaide pour la formation des jeunes afin d’appuyer l’armée

Probable 8e prorogation de l’état de siège : le député Mathe Mathieu plaide pour la formation des jeunes afin d’appuyer l’armée

Le gouvernement congolais a au cours de son 19em Conseil des ministres tenu vendredi 10 septembre dernier, adopté le projet de loi portant prorogation pour la huitième fois de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Avant la soumission de ce texte au vote à l’Assemblée et au sénat pour la prorogation de l’état de siège, le député national Kambale Mathe Mathieu propose l’intégration dans la gestion de cette mesure exceptionnelle, des jeune formation en caractère militaire conformément à l’article 63 de la constitution congolaise.

Dans une interview téléphonique accordée à ACTU24.CD ce dimanche 12 septembre 2021, l’élu du territoire de Beni au Nord-kivu, indique qu’en dépit de l’instauration de l’état de siège dans cette partie Orientale du pays, par le chef de l’État dans le souci de rétablir la paix et la sécurité, les tueries se poursuivent nuit et jour sous la barbe impuissante des FARDC et de la Monusco.

Il déplore la stratégie prise par les militaires sur-le-champs de bataille, celle de jouer selon lui, à la défensive en lieu et place, de lancer le feu sur les rebelles qui sèment terreur et désolation dans le chef de la population locale longtemps meurtrie.

La constitution nous dit à son article 63, quand les choses ne vont pas, ont forme les jeunes de la partie menacée pour aider l’armée à neutraliser complétement l’ennemi. Dans la région, il n’y a pas jusqu’à présent des opérations militaires ; nos militaires ne font que la défensive” a-t-il dit à ACTU24.CD

Cependant, celui-ci ne partage pas le même avis que ceux-là en majorité les députés provinciaux du Nord-Kivu qui demandent la circonscription de l’état de siège dans les territoires de Beni au Nord-kivu, Irumu et Mambasa en Ituri. Il en appelle, les autorités militaires à tout mettre en œuvre pour combattre au même moment tout groupe armé négatif afin de pacifier la zone.

L’état de siège n’est pas un problème, mais plutôt son résultat. Le circonscrire dans les territoires cités, ça n’a pas de sens, car les deux provinces sont toutes attaquées par différents groupes et on doit les attaquer au même moment” a dit Mathe Mathieu.

Par ailleurs, ce parlementaire appelle le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi soucieux du rétablissement de la paix dans la partie Est du pays, à poursuivre avec le déboulonnement de tous ceux-là qui se donnent à la mafia tant qu’au sein de la police et au sein des FARDC. Il dénonce également, le calvaire dans lequel, les militaires des FARDC vivent sur le terrain faute de détournement des fonds débloqués par le gouvernement pour leur cause.

Tout en soutenant l’intégration de l’article 63 de la constitution du pays dans la gestion de l’état de siège, Kambale Mathe Mathieu élu de Beni appelle les autorités tant policières que militaires mises en place de ce cadre, au renforcement de leur mariage avec leurs administrés afin d’atteindre des résultats escomptés de cette mesure exceptionnelle.

Notons que la 7e prorogation de l’état de siège expire le 18 septembre prochain. Et le projet de loi portant sa prorogation pour la 8e fois de suite sera soumis dans les prochains jours à l’organe délibérant et puis au sénat pour son vote avant sa promulgation par le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

État de siège à Butembo : tentative de spoliation d’une partie de l’avenue de l’église par le maire policier, manœuvre dénoncée par un parlementaire

Le député provincial Mbenze Yotama dénonce ce qu’il qualifie de spoliation d’une partie de l’avenue ...