Accueil » ACTUALITE » Présidentielle-RDC : Jean-Pierre Bemba « va personnellement déposer sa candidature », affirme Fidèle Babala
Jean-Pierre Bemba Gombo of the Democratic Republic of the Congo

Présidentielle-RDC : Jean-Pierre Bemba « va personnellement déposer sa candidature », affirme Fidèle Babala

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) confirme le retour de son président Jean-Pierre Bemba pour le 31 juillet. Le secrétaire général adjoint de ce parti d’opposition, Fidèle Babala, a indiqué jeudi 26 juillet à Radio Okapi, que tous les militants sont mobilisés à accueillir leur leader.

Le retour de l’ancien vice-président de la République coïncide avec l’ouverture des Bureaux de traitement et de réception des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales. A ce sujet, Fidèle Babala affirme que son parti est prêt.

« Nous sommes fin prêts. Une réunion d’arbitrage aura lieu jeudi 26 juillet en ce qui concerne les candidats députés nationaux. Pour le président du MLC, il a été investi par le congrès. Naturellement, ce sera notre candidat à l’élection présidentielle et nous allons déposer sa candidature aussitôt qu’il sera au pays et il va le faire personnellement », a signifié le secrétaire général adjoint du MLC.

Après 10 ans d’absence en RDC, Jean-Pierre Bemba, qui a été écroué à la Cour pénale internationale (CPI) avant d’être acquitté des accusations des crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour lesquels il était poursuivi, s’apprête à rentrer au pays.

Fidèle Babala, qui est aussi le président du comité d’organisation appelle les militants du MLC à accueillir Jean-Pierre Bemba dans le calme.

« Nous sommes en contact avec l’autorité urbaine, le ministère de l’intérieur, et la MONUSCO. Nous travaillons pour que tout se passe dans la sérénité et le calme. Nous invitons nos militants à éviter tout incident », a conscientisé Fidèle Babala.

Le retour de Bemba sera notamment ponctué par une messe d’action de grâce en la cathédrale Notre Dame du Congo.

Dans l’état-major du parti, les militants se disent impatiens d’accueillir celui qu’ils considèrent déjà comme le « Mandela » de la RDC, allusion à l’illustre personnage sud-africain passé de la prison à la présidence de la République.

radiookapi.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...