Accueil » ACTUALITE » Présidentielle : Kin Kiey Mulumba explique pourquoi il a choisi Tshisekedi au détriment de Fayulu (Top Congo)

Présidentielle : Kin Kiey Mulumba explique pourquoi il a choisi Tshisekedi au détriment de Fayulu (Top Congo)

Le candidat président, Tryphon Kin-Kiey Mulumba a, ce samedi 8 décembre au cours de l’émission Top Presse sur la Radio Top Congo, expliqué les raisons qui lui ont poussé à se rallier à la coalition Cap pour le changement (CACH) et non à la coalition Lamuka.

L’initiateur de « Kabila désir » affirme que le tandem Kamerhe-Tshisekedi représentait, pour lui, « une offre politique » et son ralliement à CACH est un « choix de la raison ».

« À Genève, il s’agissait d’un frère. À Nairobi, il s’agissait d’une offre politique. Entre le coeur et la raison. Que choisir ? J’ai finalement choisi la raison. Tout simplement parce que, d’un côté vous avez une offre politique, vous avez de vrais bêtes de terrain. Je pense à Vital Kamerhe, un vrai animal politique qui mobilise l’Est du pays. Au centre, on a un vrai animal politique, Félix Tshisekedi », a-t-il déclaré.

S’agissant de Lamuka, Kin-Kiey Mulumba estime que le candidat de Lamuka développe « un discours incompréhensible » sur le processus électoral et qu’il serait une marionnette porté par « les calculateurs politiques » et « les haineux » qui veulent lui « faire jouer « un mauvais rôle ».

« Martin Fayulu développe un discours que je n’arrive pas à comprendre et que les congolais n’arrivent pas à comprendre. Il dit le 23 décembre, il sera le président de la République mais en même temps, il demande aux congolais de ne pas voter. Je me dis s’ils ne votent pas, s’ils utilisent un bulletin qui sera déclaré nul donc ce vote là ne sera pas comptabilisé… », a-t-il précisé.

Pour rappel, Kin-Kiey s’est désisté en faveur de Félix Tshisekedi pour la présidentielle du 23 décembre.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...