Accueil » ACTUALITE » Présidentielle : Daniel Shekomba menace de se retirer du processus électoral, voici ses 6 raisons

Présidentielle : Daniel Shekomba menace de se retirer du processus électoral, voici ses 6 raisons

Le mouvement sociopolitique « Mission Nouvelle » menace de retirer son candidat Alain Daniel Shekomba, de la course à la présidentielle, en cas de non prise en compte de ses préalables pour un processus électoral crédible et apaisé.

L’annonce a été faite dans un communiqué de presse daté du 7 octobre 2018, signé par Claude Kazadi, porte-parole du mouvement.

En effet, D. Shekomba qui a pris part jeudi dernier, à la réunion entre le bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante et les 21 candidats présidents de la République, avait posé les conditions pré-électorales suivantes :

– Le retrait de la machine à voter à affecter dans la fonction publique ;

– Le nettoyage complet du fichier électoral ;

– La restructuration du bureau actuel de la CENI ;

– Le traitement protocolaire et la sécurisation égaux et immédiats de tous les candidats à l’élection présidentielle ;

– La libération sans délai des prisonniers politiques et d’opinions ;

– Un engagement Tripartite Gouvernement-CENI-MONUSCO, pour le retour de tous les opposants congolais en exil, avec facilitations consulaires d’obtention du document de voyage élargi à toutes leurs familles respectives.

Sans celles-ci, « Mission Nouvelle » se dit prêt à retirer son candidat Alain Daniel Shekomba du processus électoral actuel avant le vote.

Selon ce mouvement sociopolitique,  »l’ensemble du processus électoral et l’avenir de la Nation sont plus importants que seule l’élection présidentielle ».

Daniel Shekomba et son mouvement entendent par contre, s’associer avec toutes les forces politiques et sociales de l’intérieur et de l’extérieur du pays, y compris toutes celles qui sont en dehors du processus actuel, afin d’obtenir un nouveau cadre politique et électoral.

En mission au Kongo-Central, Corneille Nangaa avait déclaré le week-end dernier, que les élections se dérouleront avec la machine à voter.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De passage à Goma, Uhuru Kinyatta appelle à la cessation des hostilités et demeure favorable au dialogue

Après un séjour dans la capitale de la République démocratique du Congo, l’ancien président Kényan, ...