Accueil » ACTUALITE » Présidentielle 2018: l’UNC souhaite que Monsengwo s’exprime personnellement

Présidentielle 2018: l’UNC souhaite que Monsengwo s’exprime personnellement

L’Union pour la nation congolaise (UNC), à travers son secrétaire général Jean-Baudoin Mayo, souhaite que Mgr Laurent Monsengwo s’exprime personnellement à propos de sa candidature à la magistrature suprême, avant de bénéficier d’un quelconque soutien.

Le SG a fait cette déclaration sur les ondes de Top Congo FM, insistant qu’ »il faut que Monsengwo parle d’abord ».

Mais l’UNC n’a pas annoncé qu’elle soutiendra tel ou tel autre candidat à cette course.

« Il est le seul susceptible de perpétuer le combat d’Étienne Tshisekedi », dit un enseignant d’une école primaire qui rappelle que Monsengwo avait déclaré défendre la République démocratique du Congo jusqu’au sacrifice suprême.

Il faut noter que l’Eglise catholique n’a pas encore fait de déclaration par rapport à la pétition initiée pour obtenir le oui du cardinal à postuler à la prochaine présidentielle.

Selon le secrétaire interfédéral de l’UNC/Kinshasa, Molendo Sakombi, « A ce jour, le président Vital Kamhere n’a pas connaissance d’une telle candidature, mais si cela s’avérait vrai un jour, l’UNC pourrait prendre langue avec lui comme avec d’autres candidats présidents de la République pour rechercher un candidat commun du peuple. Surtout que cette candidature sera aussi de haute facture ».

mediacongo.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...