Accueil » ACTUALITE » Occupation de Bunagana par le M23 : « Ça doit être un complot monté depuis bien longtemps » (Rubens Mikindo)

Occupation de Bunagana par le M23 : « Ça doit être un complot monté depuis bien longtemps » (Rubens Mikindo)

D’ici le 13 septembre, la cité frontalière de Bunagana dans le territoire de Rutshuru va totaliser trois mois sous occupation du M23 soutenu par le Rwanda. Pour Rubens Mikindo Muhima, cette occupation préoccupe non seulement le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, mais aussi le gouvernement congolais. Il l’a dit ce jeudi 8 septembre 2022 à l’issue d’une conférence-débat qu’il a animé à Goma sous le thème « l’apport de la jeunesse sur le rétablissement effectif de la paix à l’Est de la RDC ».

Dans une interview accordée à la presse au sortir de la salle, l’ancien ministre des hydrocarbures et cadre de l’UDPS, parti présidentiel, a fait savoir que la situation sécuritaire qui prévaut dans le territoire de Rutshuru en général avec l’occupation de la cité frontalière de Bunagana par le M23 il y a maintenant plus de deux mois, préoccupe les autorités congolaises.

Pour lui, cette occupation est une preuve d’un « complot » monté bien longtemps contre le peuple congolais et mérite des stratégies afin de libérer une fois pour toutes, cette entité.

« Je ne suis plus membre du gouvernement, mais je me suis dit d’en discuter avec la jeunesse de Goma. L’occupation de Bunagana préoccupe tout et chacun et il y a des stratégies qui se font déjà au niveau du gouvernement. Ce qui se passe à Bunagana, si vous voyez très bien, ça doit être un complot qui était monté depuis bien longtemps et c’est pourquoi il faut y aller avec des taches et méthodologies » a-t-il dit.

À lui d’ajouter :

« Mais aussi nous devons nous regarder dans les yeux. Ceux qui n’auront pas fait leur travail correctement pour que Bunagana soit repris, il faudrait qu’on les mette à côté ».

Rubens Mikindo Muhima, a par ailleurs, invité les jeunes du Nord-Kivu en général, ceux de la ville de Goma en particulier, à s’approprier le processus du rétablissement de la paix sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo, plus particulièrement dans sa partie Orientale où des groupes armés s’illustrent par des violations des droits humains il y a plusieurs années.

Il sied de noter que Bunagana, situé à plus de 100 kilomètres au nord-est de Goma, est un poste douanier important pour les recettes de la province du Nord-Kivu, mais actuellement occupé par le M23 soutenu par le Rwanda poussant ainsi, le gouvernement provincial du Nord-Kivu à interdire depuis juin dernier, les importations et exportations des marchandises par les opérateurs économiques via ce poste frontalier entre la RDC et l’Ouganda.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...