Accueil » ACTUALITE » Nyiragongo : enfin, leBon Bakungu installé à la tête de la chefferie de Bukumu

Nyiragongo : enfin, leBon Bakungu installé à la tête de la chefferie de Bukumu

Installation officielle ce vendredi 1er juillet 2022 de leBon Bakungu à la tête de la chefferie de Bukumu dans le territoire de Nyiragongo au nord de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Cette installation est intervenue après plus de 25 ans sans que cette entité ne soit dirigée par son chef dit « légitime ». Elle a été pendant plusieurs années, dirigée par des intérimaires après l’assassinat de son chef Bakungu Bigaruka en 1995.

Au cours de la cérémonie y relative organisée à l’esplanade du bureau de cette entité, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, a fait savoir que cette installation du chef légitime de cette partie de sa juridiction, contribuera tant soit peu, au rétablissement de la paix dans cette partie de la province.

D’après l’historique livré ce jour par l’administrateur policier du territoire de Nyiragongo, le Commissaire Supérieur Idumu Molendo Patrick, le premier chef de la chefferie de Bukumu était Kayembe Kubungunda Paul, père de Bigaruka dont Lebon Bakungu tire son origine.

Pour lui, l’installation du chef légitime de « Bukumu » rassure sur l’amélioration tant soit peu, de la situation sécuritaire non seulement dans le territoire ci-haut cité, mais également sur toute l’étendue de la chefferie de Bukumu, car ajoute-t-il, l’installation faite ce jour, était un dossier de casse-tête.

Prenant la parole, Lebon Bakungu, fils du feu « Mwami » Bakungu Bingaruka assassiné depuis 1995 ; s’est engagé à instaurer un dialogue social fécond avec toutes les couches de sa population dans le souci de briser la chaîne de ce qu’il juge « de haine et de la misère » pour la reconstruction dans la tolérance et la discipline, d’une chefferie digne et respectée.

gg« Jeunesse combattante, femmes courageuses étudiants, aînés et autorités coutumières, c’est ensemble que nous avions lutté pour notre légitimité et ensemble, nous devons en faire un bien commun pour la paix et la stabilité dans notre territoire. Cela exige de la part, de tout et chacun, que nous sachions dès en présent, contenir nos égoïsmes personnels, bannir nos divisions stériles, combattre l’intolérance et l’incivisme pour constituer ensemble, une unité en même de porter les ambitions de développement de notre entité » a-t-il dit.

À lui d’ajouter :

« Cette victoire n’est pas celle de l’ayant droit qui je suis, ou d’un groupe d’individus, mais celle de tout un peuple, la population de Bukumu ».

Jointe par ACTU24.CD, la députée provinciale Adèle Bazizane Maheshe a salué la détermination du président de la République Félix Antoine Tshisekedi pour la restauration de l’autorité de l’État dans les entités concernées par l’état de siège.

Cette élue du territoire de Nyiragongo, appelle la population de cette partie du Nord-Kivu, à accompagner sans relâche leur chef installé ce jour par le gouverneur militaire, afin de reconstruire et de développer cette entité.

« Je demande à notre population d’accompagner le Mwami par ce que seul, il ne peut rien. Il a besoin de conseils et d’un accompagnement ferme pour que l’objectif assigné soit atteint. La date d’aujourd’hui, est une date importante pour la chefferie de Bukumu qui va commencer à parler de son histoire et de son développement. Je demande au chef de chefferie d’être plus rassembleur et pacificateur pour un développement prospère de la chefferie » a fait savoir Adèle Bazizane, élue de Nyiragongo.

Cette grande activité inoubliable pour la population de la chefferie de Bukumu, a connu la participation de plusieurs autorités provinciales aux côtés de plusieurs autres couches de la population locale.

Notons que, la Commission Consultative de Règlement de Conflits Coutumiers CCRCC Nord-Kivu avait en date du 12 Octobre 2020 reconnu Lebon Bakungu comme chef légitime de cette chefferie créé en 1929. C’était à l’issue de nombreuses rencontres et/ou consultations y relatives avec tous les protagonistes sous le règne du gouvernement provincial sous la houlette du Gouverneur Civil Carly Nzanzu Kasivita.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...