Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : une incursion d’hommes armés fait 4 morts à Kiwanja (société civile)

Nord-Kivu : une incursion d’hommes armés fait 4 morts à Kiwanja (société civile)

Au moins quatre personnes d’une même famille ont été tuées dans une incursion d’hommes armés non autrement identifiés, dans leur domicile situé dans le quartier Mabungo, dans la commune rurale de Kiwanja en territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu. Selon la société civile locale, les faits se sont passés la nuit de mardi 15 septembre 2020 aux environs de 21 heures locales.

À en croire, Jonas Pandasi, président de la société civile locale qui livre cette nouvelle à ACTU24.CD, ces inciviques en accoutrement militaire et porteurs d’armes en feu, se sont introduit dans la maison de leurs cibles pendant que ces deniers étaient déjà au lit. Du coup, ils les ont tué avant de prendre le large sans rien, emporter ajoute-t-il. 

Parmi ces quatre personnes figurent deux femmes et deux enfants. C’est vraiment une désolation pour nous, c’est depuis longtemps qu’on est en train d’alerter sur la présence des bandits armés dans les périphéries de la partie où cet incident malheureux s’est produit, mais sans succès”, a dit Jonas Pandasi joint ce matin par ACTU24.CD

Tout en appelant la population non seulement à l’apaisement, mais également à la dénonciation de tous mouvements suspects, cet acteur de la société civile de Kiwanja exige au nom de cette structure citoyenne, la permutation du régiment militaire basé dans cette entité.

Malgré toutes nos alertes, rien n’a été fait comme opérations militaires et qui pourraient neutraliser ces bandits. Voilà maintenant nous avons le résultat et nous regrettons nos siens. Nous sommes vraiment déçus du régiment militaire basé à Kahunga.  Nous demandons que le régiment militaire basé dans cette partie de Kiwanja soit permuté, car il ne produit pas des résultats satisfaisants”, poursuit-il.

Cependant, d’autres sources ajoutent que deux autres personnes ont été touchées par balles lors de cette même incursion nocturne et sont en train de suivre des soins appropriés dans une structure sanitaire la plus proche. 
Pour l’instant, les enquêtes se poursuivent pour essayer de mettre la main sur les auteurs de cet acte ignoble ajoutent les mêmes sources.

Il sied de rappeler que le territoire de Rutshuru fait face à un regain d’insécurité perpétré par des groupes armés négatifs qui y commenttent des pillages, viols, et meurtres des paisibles populations.

Elias Aungama, à Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les détails du gouvernement sur l’opération policière “Road Bloc” à Kinshasa

Le gouvernement congolais s’était réuni ce vendredi en 49 ème conseil des ministres depuis l’entrée ...