Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : l’ICCN s’engage à travailler en commun accord avec le gouvernement provincial dans la lutte contre les attaques dans le Parc National des Virunga

Nord-Kivu : l’ICCN s’engage à travailler en commun accord avec le gouvernement provincial dans la lutte contre les attaques dans le Parc National des Virunga

Six jours après l’embuscade tendue à un convoi de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature à Rumangabo sur la toute Goma-Rutshuru, le Directeur provincial de l’ICCN a été reçu mercredi 29 avril par le Gouverneur de province

Au cours de ces échanges qui ont mis autour d’une même table, Emmanuel de Mérode Directeur de l’ICCN et le Gouverneur de province, Carly Nzanzu Kasivita, des discussions ont tournées autour des stratégies en mettre en place pour essayer de barrer la route aux différents groupes armés négatifs qui s’illustrent par des tueries et/ou des embuscades dans le parc national des Virunga au Nord-Kivu.

Emmanuel de Mérode qui se dit satisfait par la détermination du gouverneur de province dans le combat pour la pacification de la région du parc des Virunga, rassure que ce récemment acte criminel signé par des ennemis de la paix contre ses écogardes, ne va pas décourager l’équipe de l’ICCN dans la protection de ce patrimoine mondial, et précise que l’ICCN reste déterminé à poursuivre sa mission régalienne.

Nous travaillons étroitement avec le gouvernement provincial pour voir dans quelle optique des telles atrocités ne puissent plus se reproduire au Nord-Kivu, nous saluons la réaction immédiate du gouverneur par rapport aux événements tragiques qu’a connu l’ICCN. Malgré cette perte, nous allons dédoubler les efforts pour le rétablissement de la paix et permettre ainsi le développement économique” a fait savoir Emmanuel de Mérode, direction de l’ICCN

Quant à la question du conflit opposant l’Institut Congolais pour la Conservation de la nature et la population riveraine du parc des Virunga, l’autorité provinciale prêche le dialogue entre les deux parties pour une paix durable dans la région.

Rappelons que l’ICCN a perdu 12 de ses écogardes dans une embuscade tendue à un de ses convois vendredi 24 avril dernier au niveau de Rumangabo sur la route Goma-Rutshuru.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Insécurité en RDC : “Des dirigeants non élus n’ont pas de compte à rendre au peuple”, clame Martin Fayulu

L’opposant congolais Martin Fayulu Madidi initiateur du fameux combat de la “vérité des urnes”, ne ...