Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : les mouvements citoyens dans le viseur du gouvernement militaire

Nord-Kivu : les mouvements citoyens dans le viseur du gouvernement militaire

Le général de brigade Sylvain Ekenge porte-parole du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu estime que toutes les actions menées par des mouvements dits citoyens et de groupes de pression, entrent dans le cadre des infractions à la loi notamment pendant cette période exceptionnelle de l’état de siège.

Tout ce que vous faites constitué des infractions à la loi. Lorsqu’on va vous arrêter, vous serez incapables de vous défendre. Continuer, mais les ordres ont été donnés, on va vous neutraliser d’une façon ou d’une autre et vous serez mis à la disposition de la justice pour que vous puissiez savoir que justice pendant l’état de siège ne pardonne pas” a-t-il martelé avec un ton dur.

Il sied de rappeler que c’est depuis le week-end dernier que des mouvements citoyens à l’instar de la lucha, ont annoncé la reprise des actions jugées de grande envergure afin de déplorer non seulement l’inefficacité de l’état de siège, mais aussi sa levée.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Lamuka annonce une nouvelle marche le 29 septembre prochain

Au cours d’une déclaration ce faite ce vendredi au cours d’une conférence de presse, la ...