Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : le M23 confirme sa présence dans le Rutshuru et recommande la mise en œuvre des engagements de Nairobi

Nord-Kivu : le M23 confirme sa présence dans le Rutshuru et recommande la mise en œuvre des engagements de Nairobi

Des ex combattants du M23 confirment leur présence dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu. Confirmation contenue dans leur communiqué signé et rendu public le week-end dernier et dont une copie nous est parvenu ce jeudi.

Ces ex combattants qui dans leur communiqué dénoncent les pratiques qu’ils jugent d’un autre âge employées par les services congolais de renseignement qui selon eux, ont comme objectif de plomber le processus de paix et d’entretenir leur abreuvoir que représente l’instabilité à l’Est du pays, font savoir en outre, qu’ils attendent impatiemment la mise en œuvre des engagements de l’accord de paix de Nairobi.

Confirmant leur présence dans le Rutshuru, ceux-ci mettent en garde les ONG qu’ils accusent d’être manipulées par les services de renseignement qui les fournissent des informations qu’ils qualifient de fausses.

La majorité de nos ex-combattants conduits par le Général Sultani Makenga sont bel et bien en position inoffensive sur le sol congolais, dans le territoire de Rutshuru. Nous dénonçons les pratiques d’un autre âge employées par les services congolais de renseignement qui ont comme objectif de plomber le processus de paix et d’entretenir leur abreuvoir que représente l’instabilité à l’Est du pays. Ces pratiques consistent à distiller des informations sulfureuses au sein de l’opinion à travers des ONG par des personnes se présentant soit comme des victimes d’un conflit soit comme des simples renseignant pour livrer à ces ONG des Informations dites crédibles ne nécessitant plus une vérification. Les ONG devraient faire très attention à cette manipulation qui les désabuse et qui se nourrit de leur légèreté dans le traitement des informations d’une telle ampleur” a-t-on lu dans le Communiqué du mouvement du 23 mars(M23)

Rappelons que c’est depuis le début de cette semaine que la société civile forces vices coordination provinciale du Nord-Kivu a alerté sur la présence du mouvement rebelle M23 dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19/port obligatoire de masque à Goma : plusieurs personnes tombent dans le filet de la police

En marge du premier jour du bouclage organisé par le gouvernement provincial du Nord-Kivu pour ...