Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : le député Kiro Tsongo alerte sur l’existence de plusieurs militaires sans unité à Beni

Nord-Kivu : le député Kiro Tsongo alerte sur l’existence de plusieurs militaires sans unité à Beni

Le député national Kiro Tsongo Grégoire alerte sur l’existence d’un nombre élevé des militaires des FARDC sans unités dans la ville de Beni en dépit de l’instauration de l’état de siège dans la province du Nord-Kivu.

Dans une interview accordée à la presse ce mercredi 25 août 2021 à Goma, cet élu de Beni ville a estimé que cette situation serait l’une des causes de la montée de la criminalité urbaine malgré la mise en place des autorités militaires et policières dans la région. 

À Beni, il se pose un problème des militaires sans unités. Il y a de centaines de militaires qui n’ont pas d’unité, quand un militaire n’a pas d’unité, il est armé, il doit se nourrir ; cela peut le pousser à participer à l’insécurité. Actuellement, il y a plus d’insécurité urbaine avant même l’état de siège, c’est une réalité” a-t-il révélé.

Tout en saluant l’arrivée du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde dans les deux provinces concernées par l’état de siège afin de palper personnellement du doigt la réalité sur terrain, ce parlementaire encourage les forces armées de la République démocratique du Congo FARDC, à traquer définitivement les ennemis de la paix dans la région de Beni, notamment les ADF.

Il dit avoir cependant, constaté certaines avancées significatives sur la situation sécuritaire sur le terrain notamment l’arrestation pour la première fois en RDC, des officiers supérieurs des FARDC dans un dossier de détournement des fonds alloués par le gouvernement congolais dans le déroulement des opérations militaires contre les groupes armés dans partie Est du pays.

Kiro Tsongo Grégoire invite au même moment, toutes les couches tant sociales que politiques à soutenir les efforts consentis par les animateurs de l’état de siège pour sa réussite qui est le retour de la paix dans la zone.

Les députés provinciaux en congé ont aussi leur rôle à jouer pour la réussite de l’état de siège, mais au début, ils ont été marginalisés et parfois humiliés. Ce sont des gens qu’il faut consulter à ce qui concerne la façon dont les choses doivent se passer” a ajouté l’élu de Beni, avant de dénoncer ce qu’il juge d’inflation de taxes pendant cette période exceptionnelle de l’état de siège.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

État de siège à Butembo : tentative de spoliation d’une partie de l’avenue de l’église par le maire policier, manœuvre dénoncée par un parlementaire

Le député provincial Mbenze Yotama dénonce ce qu’il qualifie de spoliation d’une partie de l’avenue ...