Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu/Football : un joueur meurt en plein match au stade de l’unité de Goma

Nord-Kivu/Football : un joueur meurt en plein match au stade de l’unité de Goma

Un joueur du Club Sportif KUNA FAZI a rendu l’âme en pleine rencontre sportive s’inscrivant dans le cadre de la poursuite du championnat local de football de Goma ce mercredi 23 décembre au stade de l’unité. Cette triste nouvelle est confirmée par plusieurs journalistes sportifs qui étaient présents au stade lors de cette rencontre qui opposait l’équipe de Kuna Fazi à Afia sport.

À en croire Christian Mosusu, journaliste et chroniqueur sportif, le joueur Paulin Babundo Kalonda qui s’est évanouit en pleine rencontre sportive, n’étais pas ni en action et n’a pas été touché par un de ses adversaires.

“À la deuxième mi-temps, le score était encore de zéro but partout. Quelques minutes après, c’est en tout cas un petit malaise qui a été constaté sur ce latéral gauche ; pourtant n’étant pas en pleine action. Il était en train de marcher de lui-même et s’est évanouit en plein stade. On a fait d’abord appel à une intervention, on a procédé à la réanimation avant qu’il ne rende l’âme quelques minutes plus tard.” a-t-il indiqué à nos confrères de Laprunellerdc.info

Dans une publication sur son compte Twitter, le journaliste sportif Merveille Kiro renseigne que le jeune joueur originaire de la ville de Kisangani aurait piqué une crise cardiaque avant d’être dépêché à l’hôpital provincial du Nord-Kivu mais sans succès.

Dans une interview accordée à la presse sur place, un témoin de l’événement regrette non seulement le départ de ce jeune joueur, mais également fait savoir que cette mort précoce est une perte pour le football du Nord-Kivu. Il décrit cependant, ce qu’il qualifie de la discrimination de la part de la croix rouge qui se présente rarement à l’en croire, aux matchs du championnat local contrairement à ceux de la linafoot.

“Le médecin qui était présent au stade a fait tout ce qu’il pouvait faire, mais l’irréparable est arrivé. C’est une perte énorme pour le football en province, c’était un joueur discipliné, disponible et il était encouragé toujours par le public. Cet incident est intervenu à l’absence de la croix rouge. Elle pouvait aider le médecin présent à secourir ce jeune qui vient de nous quitter.” a-t-il dit.

La ligue de football du Nord-Kivu a selon nos sources, quelques heures seulement après cet incident malheureux, décrété une journée sans ballon sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu. Le comité exécutif de la Lifnoki présente au même moment ses condoléances les plus attristées à la famille biologique et sportive de l’illustre disparu.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Beni : un militaire ôte la vie à deux civils près de Mayimoya

Deux civils dont une femme viennent d’être tués par un élément des forces armées congolaises ...