Accueil » ACTUALITE » Ministère de la santé : le vice-ministre accuse son titulaire de « dilapider les fonds » de la riposte contre la covid-19

Ministère de la santé : le vice-ministre accuse son titulaire de « dilapider les fonds » de la riposte contre la covid-19

Dans une correspondance très confidentielle adressée au premier ministre, consultée ce mercredi 8 juillet par Actu24.cd, le vice-ministre de la santé, Albert M’peti, dénonce une gestion « calamiteuse et opaque » des fonds alloués à la riposte contre la covid-19. Il soutient que la « gabegie financière et l’affairisme qui ont élu domicile au ministère de la santé », accuse le ministre de la santé, Eteni Longondo, de dilapider « systématiquement les fonds alloués par le Gouvernement et les partenaires » pour la riposte contre le coronavirus.

A l’en croire, Eteni Longondo est le seul à signer le « décaissement de gros montant et ne m’a jamais associé dans la gestion de ces fonds sauf, des petites sommes, que je devrais contresigner suivant les prescrits de l’ordonnance n°20/016 du 27 mars 2020 portant organisation et fonctionnement du gouvernement… ». Selon lui, le ministre de la santé entretient un « réseau mafieux » qui exige une retro commission jusqu’à hauteur « de 35% auprès des structures bénéficiaires de ces fonds ».

« Au ministère de la santé, il existe des solides réseaux mafieux créés à dessein pour détourner ces fonds. Certains membres du cabinet, en intelligence avec ces réseaux mafieux, dilapident systématiquement les fonds alloués par le gouvernement et les partenaires. Ces réseaux mafieux exigent des rétro commission jusqu’à hauteur de 35% auprès des structures bénéficiaires de ces fonds », lit-on dans sa correspondance.

Albert M’peti sollicite du premier ministre un audit sur la gestion des fonds alloués au ministère de la santé dans le cadre de la lutte contre la covid-19. Les révélations du vice-ministre de la santé interviennent au moment où les malades du covid-19 sont abandonnés à leur triste sort suite à la grève décrétée par les agents de la riposte qui réclament 3 mois de leur salaire.

Intervenant le lundi au cours de l’émission” le débat” de la radio Top Congo, le ministre de la santé, le Dr Eteni Longondo avait affirmé n’avoir ” géré que 3 millions USD” dans le “10 millions USD” qu’à reçu son ministère sur le 27 millions USD décaissés par le gouvernement et ses partenaires, avant de souligner que “ma gestion est correcte. Il y a la traçabilité. L’argent est bien géré“.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kinshasa : demander pardon à l’Assemblé provinciale pour saisir après la cour constitutionnelle, démarches contradictoires de Néron Mbungu

Le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu a été déchu de son poste ...