Accueil » ACTUALITE » Minembwe : « Ruberwa est un traitre qui veut créer une autre guerre au Congo », JC Katende

Minembwe : « Ruberwa est un traitre qui veut créer une autre guerre au Congo », JC Katende

Le dossier de l’instauration de Minembwe en commune rurale continue de faire parler de lui et les réactions ne cessent de se multiplier. Le président de l’ASADHO( Association africaine des droits de l’ homme), Jean Claude Katende appelle à la démission du ministre de la décentralisation
réformes institutionnelles Azarias Ruberwa.

Ruberwa est un traitre qui veut créer une autre guerre au Congo. Il ne mérite plus d’être au gouvernement. A force de chercher d’avoir tout, on perd tout. Il a eu la nationalité gratuitement, il veut avoir la terre par ruse. Tous les congolais sont debout maintenant”, a-t-il réagi sur son compte twitter.

Outre ce dernier, plusieurs personnalités politiques et de la société civile notamment le Comité laïc de coordination (CLC) a aussi appellé le gouvernement à envisager la suppression du ministère de la décentralisation et réformes institutionnelles dirigé par Azarias Ruberwa, dans le cadre de la réduction du train de vie des institutions.

Dans son communiqué daté du 06 octobre, le CLC avait fait remarquer que ce ministère est source de confusions puisqu’il empiète dangereusement sur les attributions du ministère de l’Intérieur.

Le ministre Azarias Ruberwa fait déjà objet d’une interpellation à l’Assemblée nationale. L’auteur de l’interpellation, le député Mohindo Nzangi dit ne pas comprendre que sur plus de 270 communes qui doivent être installées dans tout le pays, le ministre d’État en charge de la décentralisation et réformes institutionnelles ne s’est intéressé qu’à ” installer la commune rurale de Minembwe”.

Lors de sa conférence de presse à Goma le jeudi 8 octobre que le président Félix Tshisekedi avait décidé « purement et simplement d’annuler tout ce qui a été fait de ce côté-là [Minembwe] » et a également annoncé ses intentions de mettre en place « rapidement une commission scientifique pour se charger notamment du processus de délimitation ».

Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prestation de serment de trois juges : “hier, on avait la justice de Kabila, nous ne souhaitons pas avoir la justice de Tshisekedi, mais une justice indépendante” (Patrick Mundeke)

Réagissant sur la prestation de serment de trois nouveaux juges membres de la cour constitutionnelle, ...