Accueil » ACTUALITE » Marche contre l’agression rwandaise à Goma : le maire policier donne le feu vert à la société civile

Marche contre l’agression rwandaise à Goma : le maire policier donne le feu vert à la société civile

Le maire policier de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu autorise la manifestation pacifique organisée par la société civile coordination urbaine pour ce mercredi 15 juin 2022 qui s’inscrit dans le cadre de dénoncer haut, l’agression de la République démocratique du Congo par les rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 14 juin, l’autorité urbaine, le Commissaire Supérieur Principal Kabeya Makosa François demande aux organisateurs de ladite marche pacifique qui vise aussi à soutenir les militaires des FARDC qui sont sur la ligne de front, à respecter leurs itinéraires bien définis dans leur lettre d’information lui adressée pour ce fait.

« Le centre-ville n’est pas concerné par la marche ; aucun autre itinéraire n’est accepté ; chaque organisateur est prié d’encadrer ses manifestants de manière à éviter tout dérapage ; les services d’ordre et de sécurité sont priés d’encadrer la marche » a-t-on lu dans ledit communiqué dont une copie est parvenue à notre Rédaction.

Pour rappel, la société civile coordination urbaine de Goma appelle à une manifestation pacifique ce mercredi 15 juin 2022 dans le souci de déplorer l’agression que subit la RDC de la part du Rwanda qui soutient les rebelles du M23 et qui occupent depuis les heures matinales du lundi 13 juin 2022, la cité frontalière de Bunagana dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Elle partira de « l’entrée président » jusqu’au rond-point Rutshuru passant par le gouvernorat de la province.

D’après cette structure, cette manifestation a également pour objectif d’encourager les forces armées de la République démocratique du Congo qui se battent nuit et jour afin de barrer la route à l’ennemi de la paix dans la partie Orientale du pays en général.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...