Accueil » ACTUALITE » Libération de Diomi Ndongala : l’arrêté ministériel portant mesure de libération conditionnelle, signé ce mercredi

Libération de Diomi Ndongala : l’arrêté ministériel portant mesure de libération conditionnelle, signé ce mercredi

Le Ministre de la justice et garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, a signé ce mercredi 20 mars, l’arrêté ministériel portant mesure de libération conditionnelle d’Eugène Diomi Ndongala.

La veille, le ministre de la justice avait annoncé à la radio Top Congo Fm, la libération d’Eugène Diomi Ndongala dans les 48 heures, mais que sa libération sera conditionnelle.

« La libération de Diomi Ndongala est conditionnée parce que son cas est exceptionnel. Il a été condamné pour viol. C’est un délinquant et un prédateur sexuel. Voilà pourquoi il sera soumis à toutes ces conditions » a expliqué le ministre Thambwe mwamba.

Une fois en liberté, Eugène Diomi Ndongala ne pourra pas quitter le pays, il ne pourra pas se retrouver à l’aéroport, moins encore au beach. Il devra par contre se pointer au parquet général de la Gombe tous les lundis et vendredis. Il ne pourra pas non plus se trouver à moins de 500 mètres d’une école des filles. Telles sont les conditions de sa remise en liberté.

Pour rappel, le président du parti Démocratie chrétienne a été condamné le 26 mars 2014 par la Cour suprême de justice, à 10 ans de servitude pénale principale pour viol à l’aide de violence, exposition d’enfants à la pornographie, détention d’enfants et tentative de viol d’enfants.

DVT-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...