Accueil » ACTUALITE » Les premiers résultats de l‘E-QUIBB/RDC1-2016 de l’INS déjà disponibles

Les premiers résultats de l‘E-QUIBB/RDC1-2016 de l’INS déjà disponibles

L’Institut national de la statistique  (INS) vient de rendre publics les résultats de la première ‘’Enquête avec questionnaire unifié à indicateurs de base de bien-être’’ (E-QUIBB/RDC1-2016) dont  la collecte des données a été organisée dans toutes les vingt-six (26) provinces, rapporte un document de  cet établissement public remis lundi à l’ACP.

Réalisée en 2016, cette enquête avait pour objectif général  de  produire rapidement des indicateurs socio-économiques de base sur les conditions de vie de la population (alphabétisation, éducation, santé, logement, agriculture et sécurité alimentaire, gouvernance, possession des biens  durables, développement humain,…).

Elle s’était aussi assigné des objectifs spécifiques visant  l’élaboration et le suivi-évaluation des politiques, programmes  et projets de développement  en général et l’élaboration  du Plan national  stratégique de développement (PNSD) 2017-2021 en particulier, l’évaluation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et à calculer  l’indice de développement humain (IDH) pour 2016. Ces objectifs  concernaient également l’obtention d’une situation de référence pour certains  indicateurs  des Objectifs du développent durable (ODD), précise le document de l’INS.  Il s’agissait d’une enquête  par sondage sur tout le territoire national auprès de dix-huit mille quatre cent quatre-vingts (18.480) ménages ordinaires regroupés  en soixante (60) pools de collecte des données, ajoute la source.

Cette étude a aidé le Système statistique national (SSN) de la RDC à entrer dans l’ère de la révolution  des données avec l’utilisation des Nouvelles technologies  de l’information et de  la communication  (NTIC) comportant des particularités dont la collecte et la saisie simultanées des données réalisées sur le terrain avec des tablettes transférant les résultats par  internet dans les serveurs, la formation des agents de terrain assurée avec  des vidéoprojecteurs dans tous les 60 pools, un questionnaire (nombre réduit de questions totalement pré-codées et faciles à administrer) et un coût global réduit  comparativement  à celui d’autres  enquêtes similaires.

Ces premiers résultats dont l’enquête a été réalisée grâce au financement du gouvernement congolais et bénéficié de l‘appui technique et/ou financier de la BAD, l’UNFPA, la Banque mondiale, du PNUD, du PAM et de l’AFRISTAT, ne sont pas à confondre au ‘’grand rapport général’’ de l’enquête  contenant des informations  et analyses statistiques plus fouillées  sur l’E-QUIBB/RDC1-2016,  conclut la source.

ACP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...