Accueil » ACTUALITE » Les nouvelles mesures de lutte contre le COVID-19 [Intégralité]

Les nouvelles mesures de lutte contre le COVID-19 [Intégralité]

Face à la 2ème vague de la pandémie de COVID-19 en République Démocratique du Congo marquée par une recrudescence des cas de malades, le président de la République Felix Tshisekedi a décidé de passer à la vitesse supérieure en prenant une serie de mesures drastiques.

Au cours de la réunion multisectorielle qu’il a personnellement présidée dans la soirée de ce mardi au Palais de la Nation, le chef de l’Etat a décidé, à dater de ce vendredi 18 décembre, un couvre feu de 21 heures à 5 heures du matin sur toute l’étendue du territoire national.
A dater du même jour, les mesures barrières notamment le port obligatoire des masques, le respect de la distanciation physique, le lavage systématique des mains et la prise de température seront de striste application.

A ces mesures s’ajoutent l’interdiction de marches publiques, des productions artistiques et des kermesses, l’interdiction des cérémonies festives et des réunions de plus de 10 personnes, la poursuite des compétitions sportives à huis clos, le transport des dépouilles mortelles directement aux lieux d’inhumation sans aucune autre cérémonie ainsi que le fonctionnement des églises et des débits de boisson avant le début du couvre-feu en respectant les mesures barrières.

Par ailleurs, le respect des mesures barrières dans tous les lieux publics et dans les transports publics et privés à savoir les véhicules, avions, bateaux, motos et trains seront de stricte observance. Au niveau de l’enseignement supérieur, la reprise des cours est renvoyée à une date ultérieure tandisqu’au primaire et secondaire, les élèves devraient aller en vacances anticipées dès ce vendredi 18 decembre.

En ce qui concerne les mouvements migratoires, les tests obligatoires devraient se poursuivre pour les voyageurs internes et ceux en provenance et en partance pour l’étranger.
La circulation pendant le couvre-feu est soumise à une autorisation spéciale de l’autorité provinciale à l’exception des personnes se trouvant dans des situations d’urgence sanitaire.

Toutes ces mesures seront d’application dès ce vendredi 18 décembre.

Dans son dernier discours sur l’état de la Nation du 14 décembre, le président de la République Félix Tshisekedi avait parlé de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19 en RDC dûe aux cas importés et au relâchement des mesures barrières. C’est ce qui justifie toutes ces mesures drastiques en vue d’épargner la population d’une situation plus dramatique. Plusieurs autorités civiles et militaires ont pris part à cette importante réunion multisectorielle notamment le Comité de riposte à la COVID-19.

La rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : le Groupe Parlementaire AMK recommande à Félix Tshisekedi d’évaluer les opérations militaires en cours à Beni

Le Groupe Parlementaire de l’Alliance des Mouvements Kongo (AMK) décrit la persistance de l’insécurité grandissante ...