Accueil » ACTUALITE » L’entrée en fonction du coordonnateur de l’Agence de prévention de lutte contre la corruption (APLC)

L’entrée en fonction du coordonnateur de l’Agence de prévention de lutte contre la corruption (APLC)

Jeudi 30 juillet, Ghislain Kingangala, coordonnateur de l’Agence de prévention de lutte contre la corruption est entré officiellement en fonction, a annoncé la Présidence. Il succède ainsi au professeur Luzolo Bambi qui était conseiller spécial en charge de la lutte contre la corruption de l’ancien chef de l’État Joseph Kabila.

L’Agence étant rattachée à la Présidence congolaise, la cérémonie s’est déroulée en présence de Désiré-Cashmir Kolongele directeur de cabinet intérimaire du président Tshisekedi, représentant ce dernier.

Devant l’assistance, Luzolo Bambi s’est dit satisfait du fait que la lutte contre la corruption soit devenue un enjeu national majeur, avant de remettre le rapport de ses services à monsieur Eberande. Le coordonnateur de l’APLC a déclaré entamer des fonctions avec détermination, « avant de lancer un appel à toute personne qui se sentirait citée dans la corruption de se dénoncer », précise le texte de la Presse présidentielle.

Cette Agence nouvellement créée est un service spécialisé de la Présidence, en remplacement des services de l’ancien conseiller spécial en matière de lutte contre la corruption. Elle a pour mission de mettre des programmes permettant de détecter les agissements succeptibles d’être considérés comme relevant de la corruption ou d’une infraction y assimiler.

Actu24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19/port obligatoire de masque à Goma : plusieurs personnes tombent dans le filet de la police

En marge du premier jour du bouclage organisé par le gouvernement provincial du Nord-Kivu pour ...