Accueil » ACTUALITE » « Le chef de l’État rate l’occasion de pacifier le pays en nommant les anciens officiers qui ont travaillé avec Kabila » (Député Muhindo Nzangi)

« Le chef de l’État rate l’occasion de pacifier le pays en nommant les anciens officiers qui ont travaillé avec Kabila » (Député Muhindo Nzangi)

Quelques jours après les nominations des officiers militaires au sein des FARDC par le chef de l’État, des réactions fusent de partout. Pour le député national Muhindo Nzangi, c’est un raté dans le processus de pacification de la République démocratique du Congo, car poursuit-il, ces officiers ont travaillé en majorité avec le président sortant et dont leur bilan est négatif 

Cet élu de Goma et Butembo au Nord-Kivu a au cours d’une interview accordée ce mardi 21 juillet à Actu24.CD, estimé que ces nominations n’aurons pas un impact positif sur le rétablissement de la paix non seulement dans la partie Est du pays, mais également sur l’ensemble du territoire national, car précise-t-il, le président de la République a repris les noms de certaines têtes à qui le peuple congolais associe ses souffrances nées de la situation sécuritaire qui demeure précaire dans plusieurs coins du pays.

Celui-ci pense que le chef de l’État, devrait nommer des nouvelles personnes pour imprimer une nouvelle façon de faire la défense du territoire national qui est maintenant pénétré par plusieurs groupes armés étrangers.

« Lorsque le chef de l’État nomme les personnes qui doivent protéger le pays, il revient hélas aux mêmes noms, du déjà vu, du déjà entendu et ces personnes sont sanctionnées par l’extérieur parce qu’elles ont joué un rôle négatif dans la sécurisation du pays. Avec les mêmes personnes, le résultat sera le même et on peut croire que le pays ne produit plus des généraux dans l’armée. C’est pour cela que nous comprenons que le chef de l’État a raté l’occasion de pouvoir faire un coup très fort au sein de l’armée pour pacifier le pays, mais on comprend également qu’ils sont dans leur collaboration interne entre FCC-CASH où l’ancien chef de l’État continue à peser notamment à ce qui concerne les nominations dans l’armée. » a dit le député national Muhindo Nzangi Butondo élu du Nord-Kivu.

Rappelons que le président de la République a signé une ordonnance la semaine dernière portant nomination des officiers militaires au sein ses forces armés congolaises(FARDC).

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...