Accueil » ACTUALITE » “La lutte contre l’impunité ne doit en aucun cas se transformer en vengeance, ni en chasse sorcière” (Tshisekedi)

“La lutte contre l’impunité ne doit en aucun cas se transformer en vengeance, ni en chasse sorcière” (Tshisekedi)

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi s’est adressé ce 29 juin à la nation, en marge de la 60ème anniversaire de l’indépendance du pays, célébré le 30 juin de chaque année. Le Chef de l’Etat a, dans son discours, indiqué que la lutte contre l’impunité dans laquelle il s’est engagé, n’est en aucun une chasse aux ” sorcières”.

La lutte contre l’impunité ne doit en aucun cas se transformer en vengeance, ni en chasse sorcières. Mon objectif n’est pas de voir les méchants périr, mais plutôt qu’ils changent, qu’ils soient sauvés que le pays tout entier s’en réjouisse”, a-t-il déclaré.

Plusieurs interpellations sont constatées ce dernier temps en République démocratique du Congo. Le procès 100 jours qui a abouti à la condamnation du directeur de cabinet du Chef de l’Etat pour détournement des deniers publics et l’interpellation du Vice-premier ministre de la justice sont notamment les dossiers qui ont mis de nouveau les juges en avant.

J’ai entendu certains parler avec ironie ou crainte de la République des juges. La réalité est plutôt que le pouvoir judiciaire demeure confronté à de nombreux défis en termes de ressources, de capacités et d’indépendance”, a-t-il ajouté.

En disant ceci, le Chef de l’Etat vient ainsi répondre à la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda qui s’était demandée si l’on était dans une République des juges, suite à l’interpellation du député national Jean-Jacques Mamba par la justice, le Chef de l’État estime plutôt que la justice est confrontée à des nombreux défis.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sud-Kivu : une nouvelle position des FARDC attaquée par des groupes armés à Itombwe

La coalition des groupes armés Twigwaneho, Makanika et Androïde, a attaqué la position des forces ...