Accueil » ACTUALITE » La démission étonnante du président de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi

La démission étonnante du président de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi

John Degbalase a annoncé sa démission mercredi. Président de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi, au Nord-Ouest du pays, il quitte ses fonctions pour ainsi mettre fin au conflit qui durait entre lui et les autres membres du bureau de l’Assemblée. Son départ très peu souhaité doit entraîner une nouvelle élection.

« Attendu qu’en vertu de l’article 24 du règlement intérieur de l’Assemblée provinciale les fonctions des membres du bureau de l’assemblée provinciale prennent fin entre autres par démission. Par respect à la NOTEGEM (la notabilité du territoire de Gemena, ndlr), d’où je suis l’émanation et soucieux de promouvoir la paix, la concorde, la cohésion entre les filles et fils du Sud-Ubangi, je prends solennellement et librement la décision de démissionner ce jour 14 octobre 2020 de mes fonctions du président de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi », a-t-il annoncé.

Et de poursuivre, « je demande donc à la plénière conformément aux prescrits de notre règlement intérieur de prendre toutes les dispositions utiles pour que soit organisée l’élection du nouveau président afin de me permettre de procéder en toute légalité et civilité à la remise et reprise avec mon successeur. D’avance, bon succès à mon successeur. »

La démission du président de l’Assemblee provinciale vient mettre fin à la crise entre lui et les autres membres du bureau. La persistance du conflit entre ce dernier et quatre autres membres du bureau est donc à la base de sa démission.

Régulièrement traité d’incompétent, il ne tablait que sur son départ, bien que réhabilité de ses fonctions plus tôt par la Cour constitutionnelle.

Actu24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prestation de serment de trois juges : “hier, on avait la justice de Kabila, nous ne souhaitons pas avoir la justice de Tshisekedi, mais une justice indépendante” (Patrick Mundeke)

Réagissant sur la prestation de serment de trois nouveaux juges membres de la cour constitutionnelle, ...