Accueil » ACTUALITE » Kinshasa : les Kinois partagés au sujet de la levée du Couvre-feu

Kinshasa : les Kinois partagés au sujet de la levée du Couvre-feu

Instaurée le 18 décembre 2018 pour limiter les contacts entre personnes et ainsi freiner les contaminations à la Covid-19, la mesure liée au couvre-feu a été levée le lundi 14 février sur toute l’étendue du territoire national, à part les provinces sous l’État de siège. La levée de cette mesure est motivée du fait de la baisse sensible des cas de contamination. Trois ans après son entrée en vigueur, au micro d’Actu24, ce mardi 15 février 2022, les kinois sont partagés sur la levée de cette mesure.

Pour Yhag, à la vingtaine révolue, bien que la mesure étant sanitaire, elle a aussi renforcé la sécurité dans la ville.
« C’est vrai qu’il y a des commerçants qui se lèvent très tôt pour aller acheter des vivres. Par exemple, les mamans qui vendent au marché. Cette mesure les pénalisaient. Mais, j’aurais préféré qu’on continue avec pour des raisons d’ordre et de sécurité« , pense-t-elle.

« Non, suis pas satisfait. Le couvre-feu avait au moins apporté la sécurité. Prenons l’exemple des malfaiteurs, ils opérent plus aux heures tardives mais cette mesure les a empêché d’opérer comme d’habitude car la population était disciplinée« , ajoute Merveille, jeune artiste musicien.

Tout comme Yhag et Merveille, Lucien pense, quand à lui, que le couvre-feu devrait être maintenu. Ce jeune kinois pense que cette mesure a reussi à discipliner les jeunes Kinois et Kinoise, « habitués à des longues soirées noctures« .

Avec une petite dose d’humour, Mme Eve pense que « cette mesure a fait baisser le taux de la prostitution dans la ville. Je pense qu’elle devrait être maintenu parce que nos époux n’avaient plus des raisons de rester tard hors la maison. À mon avis, on pouvait bien continuer à ce rythme« .

Bénédicte, par contre, salué la levée de cette mesure. Pour elle, les choses sont rentrées dans l’ordre. « Oui, parce que la vie reprend son cours normal et aussi les personnes qui fêtent leurs mariages peuvent maintenant le faire en toute liberté« .

Pour Chris, cette mesure mettait en mal certaines activités. « Oui, parce qu’il y a de ces gens là qui vivent que leurs activités entre autres boite de nuit, taxi etc. Suite à cette mesure, leur rendement a baissé. Personnellement, je n’étais pas à l’aise quand j’étais en dehors de ma commune, de peur d’être arrêtée et brutalisée« , pense-t-il.

« Je suis très satisfait de la levée du couvre parce , celà va nous permettre de reprendre nos activités normalement car certaines activités qui étaient prévues le soir étaient paralysées suite au couvre feu mais maintenant là nous pouvons exercer nos activités calmement et surtout dans le respect des gestes barrières« , ajoute Daniel.

Toutefois, les autorités ont insisté sur le respect des mesures barrières, ce, malgré la levée du Couvre-feu. Le Docteur Jean-Jacques Muyembe, coordonateur du secrétariat technique du comité multiséctoriel de la riposte, a d’ailleurs appelé la population congolaise à la vigilance et à continuer d’observer les gestes barrières pour éradiquer définitivement cette maladie.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Goma : une délégation d’Alphamin Bisie Mining reçue par le Gouverneur militaire

Une délégation de la société Alphamin Bisie Mining a été reçue ce lundi 23 mai ...