Accueil » ACTUALITE » Kinshasa : des mouvements citoyens seront de nouveau dans la rue ce mercredi jusqu’à obtenir le départ de l’ambassadeur Rwandais

Kinshasa : des mouvements citoyens seront de nouveau dans la rue ce mercredi jusqu’à obtenir le départ de l’ambassadeur Rwandais

Les militants du mouvement citoyen la Lutte pour le Changement (LUCHA), ceux de FILIMBI ainsi que d’autres mouvements citoyens, vont descendre de nouveau dans la rue ce mercredi 23 septembre pour exiger le départ de l’ambassadeur rwandais en RDC, Vincent Karega

Cette activité non violente aura pour objectif d’exiger le départ de Vincent Karega, l’ambassadeur du Rwanda accrédité en RDC, pour donner suite à ses déclarations méprisantes et négationnistes sur le massacre d’un millier de nos compatriotes perpétrés le 24 août 1998 à Kasika la dans la province du Sud-Kivu, par l’armée rwandaise et ses complices congolais”, informent-ils dans leur lettre adressée au gouverneur de la ville.

Le diplomate rwandais avait, pour rappel, déclaré le 25 août dernier, que parler de plus de 1000 morts à Kasika alors qu’on ne cite que deux noms, n’est qu’une propagande. L’ambassadeur du Rwanda à Kinshasa a aussi qualifié de « calomnie » le fait d’avoir dit que ce sont des militaires rwandais qui avaient tué des personnes à Kasika et ailleurs en territoire de Mwenga, il y a de cela 22 ans.

Suite à ces propos, plusieurs voix ont réclamé son l’expulsion de Vincent Karega du territoire congolais. Il y a plus d’une semaine, des mouvements citoyens avaient organisé un sit-in devant l’ambassade du Rwanda à Kinshasa. Une manifestation réprimée par la police.

Mais après une récidive du diplomatique rwandais sur la Radio France Internationale (RFI), le gouvernement congolais a, par l’entremise de son porte-parole, estimé que les bornes ont été dépassées.

« Nous attendons des mesures que le gouvernement Rwandais prendra à l’égard de cet ambassadeur …si nous constatons que cela n’est pas le cas, le président de la République et le gouvernement prendront leurs responsabilités à l’égard de ce représentant du président Rwandais qui, apparemment, dit autres choses que le gouvernement Rwandais nous a toujours dit », avait-il fait savoir sur la radio Top Congo Fm.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prestation de serment des trois juges : Puis Muabilu réprimandé par son regroupement politique

Le regroupement politique Alliance pour l’avenir (AA/a) dont Puis Muabilu fait partie, a tenu une ...