Accueil » ACTUALITE » Kasaï : des communautés accusent les proches d’Evariste Boshab de raviver les conflits communautaires

Kasaï : des communautés accusent les proches d’Evariste Boshab de raviver les conflits communautaires

L’appel est du peuple Batois qui s’insurge contre la politique du Léviathan, pratiquée par les adeptes de l’homme politique Evariste Boshab, qui s’ingèrent d’office dans les affaires coutumières du groupement Batois en nommant un chef coutumier sans aucun respect de leur rituel et cela après la mort inopinée du chef Pongo Mulondo, mais aussi la privation à ce peuple le droit d’avoir accès aux bénéfices cummuns de la chose publique.

C’est ainsi que le coordonnateur des peuples autochtones (Batois, Kadimba, Mweka, Lwebo, Bakwakenga…) Mwangilanga Gabriel Gongadjobo Ikon, accuse à cet effet, madame Adel Boshi, l’épouse à Evariste Boshab d’avoir appliqué la discrimination en faveur des peuples Kuba d’où elle est originaire, “à l’occasion de sa main-mise sur certains services publics provinciaux et le fait pour elle d’être du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), femme d’un grand politicien”.

Elle est en même temps accusée “de ne choisir que les membres du PPRD et de la communauté Kuba, qui peuvent bénéficier de certaines aides communautaires notamment la distribution des produits vivrièrs faite par l’organisme international PAM (Programme alimentaire mondial) à la destination des rescapés des atrocités de la milice Kamwina Nsapu”.

Ces autres communautés disent n’avoir reçu aucun don.

Un mémorandum a été déposé au près du ministre provincial en charge des affaires l’intérieures au fin de sa transmission au niveau national. À cette occasion, monsieur Gabriel Gongadjobo Ikon, demande aux autorités tant provinciales que nationales de s’impliquer dans cette affaire le plus vite que possible.

« Si l’intervention des autorités tarde, nous aurons à projeter la deuxième vague plus dangereuse que la première, et pour cette fois-ci, nous engagerons un combat de fumée car trop c’est trop », dit-il.

Le peuple Batois est parmi les originaires de la province du Kasaï, ils sont dans différents territoires : Tshikapa, Bakwakenga, Mweka… mais aussi à Dimbelenge au Kasaï Central.

Don de Dieu Ntumba, depuis Kananga

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tshisekedi lance ce samedi l’année culturelle africaine

” J’ai le plaisir et la joie de vous confirmer que le chef de L’Etat ...