Accueil » ACTUALITE » Kasaï Central : Denis KAMBAYI annonce pour bientôt, l’exécution du projet une arme contre un velo et de l’argent.

Kasaï Central : Denis KAMBAYI annonce pour bientôt, l’exécution du projet une arme contre un velo et de l’argent.

Peu après son retour à Kananga le mercredi 15 août dernier, le gouverneur du Kasaï Central s’est dit déterminé à poursuivre le processus de paix en province, tout en rappelant que le retour de paix au Kasaï Central reste un des axes prioritaires de son gouvernement.

Le chef de l’exécutif provincial dit avoir reçu mandat du gouvernement national de lancer dans les tous prochains jours, un projet de dépôt de toute arme détenue par les ex miliciens attribués au chef traditionnel Kamuina Nsapu.

 » Ce projet concerne les cinq territoires du Kasaï Central, y compris la ville de Kananga  » a t-il fait savoir, avant d’ajouter que chaque détenteur d’armes sera récompensé avec soit un vélo ou encore une somme importante d’argent.

Le souci a en croire Denis KAMBAYI, rentre dans le cadre des stratégies d’extirper l’esprit des guerres au point de gangrener de nouveau les jeunes Centre Kasaien ayant levé l’option de combattre au nom de Kamuina Nsapu et favoriser leur intégration sociale.

« La paix est un socle de développement et sans elle on ne peut rien faire » a renchéri le gouverneur de province bien avant d’annoncer pour cette fin, l’arrivée à Kananga vendredi 17 août 2018, d’une forte délégation du ministère congolais de défense.

Pour rappel, Le kasaï Central a été secoué, pendant plus de 8 mois, depuis août 2016, par les atrocités de triste mémoire issue des affrontements entre les éléments du chef Kamuina Nsapu et les forces loyalistes. Lesquels événements ont laissé des pleurs et grincements de dents dans plusieurs milliers de familles de la région du Grand Kasaï.

Paulin Tshilembi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...